Le budget 2015

Voté le 19 décembre 2014, le budget régional 2015 s’élève à 4,949 milliards d’euros. Il répond aux préoccupations des Franciliens et porte des choix volontaires en donnant résolument la priorité à l'investissement.

Solide et ambitieux, le budget 2015 de la Région qui s’élève au total à 4, 949 milliards d’euros. Il porte des choix justes et volontaires en donnant la priorité à l'investissement (plus de 50% d'autorisation de programme). La trajectoire financière de la région est préservée grâce à une bonne maîtrise des dépenses de fonctionnement.

Au total, le projet de budget 2015 confirme le respect des priorités et une maîtrise des dépenses
- Dépenses d'investissement : 2,337 milliards d'euros
- Dépenses de fonctionnement : 2,316 milliards d'euros
- Taux de fiscalité régionale inchangés pour la 9e année consécutive

Transports : 1,803 milliards d’euros

L'année 2015 sera l'occasion de franchir une nouvelle étape dans la modernisation du réseau francilien et ce grâce à un ensemble de financements désormais sécurisés :
- Un prochain Contrat de plan État-Région, où l'État s'engagera à hauteur de 1,4 milliards d’euros en faveur des transports collectifs sur la période 2015-2020 ;
- L'affectation de 140 millions de nouvelles recettes supplémentaires de la part de l'État, inscrites au projet de loi de finances 2015 ;
- La contribution exceptionnelle de la Société du Grand Paris (SGP) à hauteur de 2 milliards d’euros comme prévu en juillet 2013 dans le cadre du Nouveau Grand Paris (NGP) afin de boucler les financements de grands projets tels que le prolongement d'Eole à l'ouest ou celui de la ligne 11.

Après une augmentation de 15,9 % des moyens consacrés aux transports en 2014, le budget 2015 s'inscrit dans cette nouvelle donne. Dans ce secteur, l'investissement atteindra donc un niveau inégalé d'un milliard d'euros en autorisation de programme, soit près de 43 % du total des investissements régionaux. La Région sera ainsi en mesure d'honorer en 2015 son engagement de consacrer 500 millions par an aux chantiers du Nouveau Grand Paris. D'autre part, la mise en place du Pass unique sera effective à la rentrée 2015.

Lycées :  704 millions d’euros (hors rémunération des agents des lycées)

La Région poursuivra en 2015 son engagement en faveur de la construction, la rénovation, l'entretien et l'équipement des lycées. Son budget d'investissement sera doté à hauteur de 425 millions d’euros en autorisations de programme. Deux nouveaux lycées et trois nouveaux internats seront construits en 2015. De plus, à la rentrée 2015, le dispositif de réforme du service public de la restauration scolaire au quotient familial sera déployé dans les lycées de Seine-et-Marne et du Val-de-Marne, après une première étape réussie dans les départements de Seine-Saint-Denis et du Val d'Oise ;

Développement économique, innovation, tourisme : 229,64 millions d’euros

La Région s'est imposée comme un acteur majeur en matière de développement économique, d'innovation et du numérique. L'emploi est la priorité absolue des engagements de la majorité. Aide à la création, accompagnement, soutien (notamment des PME) sont des engagements prioritaires de la Région qui a également vocation à renforcer l'attractivité économique de son territoire en attirant de grandes manifestations internationales.

Apprentissage, formation professionnelle, emploi : 689,7 millions d’euros

Pour l'année 2015, l'action de la Région dans ces domaines s'inscrit dans un contexte qui a profondément changé avec la loi du 5 mars 2014 qui renforce les compétences des conseils régionaux en matière de formation professionnelle continue et d'apprentissage. La Région Île-de-France entend pleinement assumer ce transfert de compétences. Elle s'y est préparée au mieux afin d'assurer la continuité des services publics. Elle s'assurera que les compensations financières et les moyens humains seront suffisants pour exercer ces nouvelles responsabilités.

Enseignement supérieur, recherche : 129,16 millions

La Région confirme son engagement en direction des étudiants pour l'amélioration des conditions de vie et d'études et favoriser la réussite du plus grand nombre. La Région soutient les actions de lutte contre le décrochage universitaire, permet la mobilité internationale des étudiants sur critères sociaux, facteur d'insertion professionnelle, et aide des étudiants à financer leurs études via des emplois dans les bibliothèques universitaires.

Logement 163,377 millions d’euros

Pour 2015, le budget consacré au logement s'inscrit dans la continuité : dans un contexte d'incertitude réglementaire et financière, la Région apporte de la stabilité aux acteurs du secteur. Elle réaffirme également des exigences environnementales fortes en inscrivant son action dans une perspective de conversion écologique et sociale.

Environnement : 153,58 millions d’euros

Les trois grandes priorités du budget 2015 du secteur environnement, agriculture et énergie sont la transition énergétique, la diminution de la quantité de déchets et le développement d'une politique agricole régionale ambitieuse. Un objectif global rassemble toutes les actions : l'emploi.

Politique de la ville et renouvellement urbain : 45,3 millions d'euros

Afin de corriger les inégalités sur son territoire, la Région maintient son engagement en faveur de la politique de la ville et du renouvellement urbain, en partenariat avec l'Etat. Le budget 2015 s'inscrit dans une phase de redéfinition des axes de la politique nationale : nouvelle géographie prioritaire en cours d'élaboration, lancement d'un deuxième programme national de renouvellement urbain (PNRU 2) et projet de loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine.

Sécurité : 14,3 millions d'euros

La Région soutient un programme d'actions contribuant à l'amélioration de la prévention et de la sécurité en Île-de-France. Ces actions s'inscrivent notamment dans un partenariat avec l'État et les collectivités locales pour lutter contre l'insécurité en Ile-de-France en développant les actions locales de prévention et d'accès au droit, en renforçant la sécurité dans les lycées, les transports, et en soutenant l'implantation des forces de l'ordre sur son territoire.

Les actions de sécurité font l'objet d'un travail transversal au sein de la Région, notamment en matière de transports, de lycées et de propriétés régionales. Le budget 2015 s'inscrit dans la réaffirmation de l'effort financier de la Région dans chacun de ses secteurs d'intervention.

Culture : 99,8 millions d'euros

La Région s'engage de manière significative en faveur de l'emploi des artistes et de l'emploi culturel - priorité régionale globale - car en Île-de- France, la culture est clé pour cet enjeu majeur puisque le territoire concentre 45 % des postes des industries créatives. 2015 viendra consolider l'ensemble des interventions culturelles dans lesquelles la Région s'est engagée notamment dans les quatre domaines prioritaires que sont le cinéma et l'audiovisuel, le spectacle vivant, le livre et le patrimoine. Une attention spécifique sera portée à la création plastique, aux musiques actuelles, aux fabriques de la culture, aux arts de la rue et du cirque et à l'écriture de scénarii.

Publication des subventions versées par le conseil régional d’Île-de-France aux associations de droit français et aux fondations reconnues d’utilité publique

En application de l’article 22 de la loi du 23 mai 2006 relative au volontariat et à l’engagement éducatif et au décret n° 2006-887 du 17 juillet 2006 relatif à la publication par voie électronique des subventions versées aux associations de droit français, la Région Ile-de-France a mis en ligne sur son site la liste de toutes les subventions qu’elle a versées sous forme monétaire ou consenties sous forme d’un prêt, d’une garantie ou d’un avantage en nature aux associations de droit français ou aux fondations reconnues d’utilité publique au titre de l’année 2014.

Liste des subventions versées aux associations de droit français en 2014

Liste des subventions versées aux associations de droit français en 2013

 

Infographie

En attendant le débat des élus en séance plénière, ce 21 novembre, un rappel en image des priorités régionales affichées et quelques chiffres clés.