L'administration

Comment fonctionne l'administration régionale ? Comment agit-elle pour faciliter les démarches des usagers ?

Des services pour les Franciliens

La Région Île-de-France emploie environ 1.900 agents chargés du suivi et de la mise en œuvre des politiques régionales et près de 8.500 agents techniques des lycées (depuis 2007, dans le cadre de la loi de décentralisation). Compte tenu des missions très variées confiées à la Région, on trouve tous les métiers au sein de cette administration : des juristes, des comptables, des urbanistes, des informaticiens, des architectes, des ingénieurs Haute qualité environnementale, mais aussi des spécialistes de l’accompagnement des petites et moyennes entreprises, ou de la formation professionnelle, des chargés de mission « lutte contre les discriminations », « circulations douces », « traitement et valorisation des déchets », « plans de déplacements urbains », « prévention sécurité », « cinéma », « études et grandes infrastructures », « biodiversité et paysages », des techniciens « restauration collective » et « nutrition » qui sont en relation avec les lycées, des référents « emplois tremplins » et « marchés publics », des gestionnaires « aides aux étudiants » et même des chercheurs spécialisés dans le patrimoine.
 
Les agents régionaux sont sont chargés d’instruire les dossiers, de préparer et de mettre en œuvre les décisions du Conseil régional. Pour cela, ils sont placés sous l’autorité de la présidente du Conseil régional, et dirigés par le directeur général des services (DGS).
 
 
 

Une gestion rigoureuse et efficace

David Bonneau est, depuis le 1er janvier 2017, le nouveau directeur général des services de la Région Île-de-France. Il a succédé à Patrick Stefanini, auprès duquel il était directeur général des services délégué. Son rôle est de diriger l’ensemble des services du conseil régional. Il veille également à la cohésion et à l’efficacité de l’activité de l’administration et des organismes qui interviennent au nom de la Région. Enfin, il coordonne l’élaboration du plan régional et du Contrat de projets État-Région (CPER), ainsi que la mise en œuvre des décisions initiées par la présidente et par les vice-présidents dans le cadre de leur délégation.
Avec un budget annuel de plus de 5 Mds€, la Région Île-de-France est un acteur politique, institutionnel et économique majeur sur le territoire francilien. D’où le souci de son administration d’accompagner le plus efficacement possible la mise en œuvre de ces politiques régionales.
 
 

Le médiateur régional

On connaissait le Médiateur de la République. Voici le Médiateur de la Région Île-de-France, poste créé en avril 2013 par le Conseil régional dans un souci de moderniser la vie politique et de rapprocher l’administration du citoyen. 
 
En instituant ce mode alternatif, amiable et gratuit de résolution des litiges entre ses services et les citoyens, la Région Île-de-France veut permettre à l’ensemble des Franciliens de trouver des solutions en droit et en équité. Le Médiateur de la Région Île-de-France aura aussi un rôle essentiel d’écoute et d’information auprès de personnes parfois perdues dans le paysage administratif. Par ses recommandations et par le règlement des différends, le Médiateur contribuera ainsi à améliorer le fonctionnement de l’administration régionale. 
 
Son action sera éclairée par les valeurs qui fondent le principe de la médiation : le respect des personnes, de leurs opinions, de leurs positions ; la volonté de faciliter la recherche de solutions amiables ; l’écoute équilibrée et attentive des parties ; l’impartialité ; le respect du principe du contradictoire ; la transparence, avec la publication d’un rapport annuel ; la confidentialité. 
 

Vers l’administration numérique…

Gagner du temps, économiser du papier, optimiser des échanges… : le numérique est au cœur de l’administration régionale, avec, notamment, Maximilien, son portail des marchés publics, mais aussi la création d’un schéma directeur de l’informatique des lycées.
 
Depuis avril 2013, la Région Île-de-France passe à la vitesse supérieure, avec l’ouverture de la donnée publique. Son objectif : permettre aux Franciliens, via une plateforme spéciale open data, de mieux connaître et comprendre les politiques publiques, stimuler l’activité économique du territoire francilien par la réutilisation des données, promouvoir les politiques publiques via la libération des données et contenus publics.
 
Emmanuelle Pastureau est responsable de l'accès aux documents administratifs. Cheffe de la mission administration, pilotage et projets transverses, au sein du pôle achats, performance, commande publique, et juridique, elle assure la liaison entre la Région et la Commission d'accès aux documents administratifs. Entre autres missions, elle centralise les demandes d'accès aux documents administratifs, ainsi que les demandes de réutilisation de données publiques.
Contact : pradaatiledefrance [dot] fr
Arrêté d'ouverture de session 2017 – Sélections professionnelles d'intégration au grade d'Attaché territorial
.pdf 1.16 Mo
Arrêté d'ouverture de session 2017 – Sélections professionnelles d'intégration au grade d'Ingénieur territorial
.pdf 1.16 Mo
Arrêté d'ouverture de session 2017 – Sélections professionnelles d'intégration au grade de Technicien territorial
.pdf 1.16 Mo
Arrêté d'ouverture de session 2017 – Sélections professionnelles d'intégration au grade de Rédacteur territorial
.pdf 1.16 Mo