Ajouter un commentaire

RABAROUX

Plus de la moitié des parisiens ne possèdent pas d'automobiles mais sont victimes de la pollution atmosphérique et sonore causée par les véhicules. Beaucoup de banlieusards, uniquement par confort personnel, utilisent une automobile pour de rendre à Paris alors qu'il existe des transports en commun. Renforcer les transports en commun, créer des parkings supplémentaires aux portes de Paris, sont de bonnes propositions, mais il faut également réduire le flux de circulation dans Paris. Assez du tout automobile, nous voulons respirer.