Le 30 nov. 2017

Colloque sport et radicalisation

La rédaction
La Région réunit ce 30 novembre les acteurs du mouvement sportif, de la recherche, des institutions et des collectivités pour mieux prévenir la radicalisation islamiste dans les clubs sportifs.

Malgré les valeurs d’effort, de respect de l’autre et la mixité qu'il véhicule, le sport n’est pas à l’abri de menaces sociétales : certains terrorites ayant commis des attentats en France et ailleurs en Europe sont passés dans des clubs sportifs. Ainsi alertée sur la radicalisation islamiste qui peut toucher des licenciés, des éducateurs, voire des dirigeants, la Région Île-de-France a développé le premier plan de prévention de la radicalisation dans le sport.

L'objet de ce plan : permettre la mise en place d’un réseau d’alerte au sein du mouvement sportif francilien, constitué de référents ayant suivi une formation spécifique tout en offrant un soutien aux clubs concernés par des phénomènes de radicalisation.

Ce 30 novembre, la Région invite à un colloque sur ce thème les acteurs du mouvement sportif, de la recherche, des institutions et des collectivités. Le but est de faire émerger une prise de conscience et d’aboutir à des orientations communes quant à la prévention de cette menace sociétale.

Parmi les intervenants, les vice-présidents de la Région Patrick Karam (chargé des sports) et Frédéric Péchenard (chargé de la sécurité et de l'aide aux victimes), le chef de l'unité de coordination de lutte antiterroriste (Uclat) Loïc Garnier, du doctorant du Centre de recherches en sciences sociales sports et corps (Cresco) Médéric Chapitaux, le préfet de police des Bouches-du-Rhône Olivier de Mazières, la secrétaire générale du Comité interministériel de la prévention de la délinquance et de la radicalisation (CIPDR) Muriel Domenach, le chargé de la coopération internationale à l’École nationale de la protection judiciaire de la jeunesse Fabrice Audebrand, et divers acteurs et responsables du mouvement sportif.

Infos pratiques

Adresse : 
Hémicycle du Conseil régional
57, rue de Babylone
75007 Paris

Sur invitation

Télécharger le programme

Le plan régional en action
Lancé en 2017, le plan de prévention de la radicalisation dans le sport de la Région propose d'ores et déjà aux membres des ligues et comités régionaux une formation permettant de repérer les signaux faibles d’une radicalisation. Il a aussi conduit à la désignation d'un ou plusieurs référents régionaux « valeurs de la République, laïcité, lutte contre la radicalisation » dans les 74 ligues et comités sportifs partenaires de la Région (soit 19.300 clubs).