Publié le 23 novembre 2022
Mis à jour le

Chèque efficacité énergétique : jusqu'à 10.000 euros pour les TPE-PME d'Île-de-France

Changement d'une ampoule

Crédit photo : iStock

La Région encourage les entreprises franciliennes de moins de 20 salariés à investir pour s’adapter à la hausse des coûts de l’énergie. Elle leur accorde, depuis le 25 janvier 2023, jusqu'à 10.000 euros pour réduire leur consommation d'énergie, d'eau, leur production de déchets, etc. Les boulangers-pâtissiers peuvent eux aussi en bénéficier.

Pour aider les petites entreprises franciliennes à faire face à l’explosion des coûts du gaz et de l’électricité, la Région Île-de-France a lancé, en novembre 2022, le « Chèque efficacité énergétique ».

Un Chèque efficacité énergétique jusqu'à 10.000 euros

Depuis le 25 janvier 2023, il y a du mieux : le Chèque efficacité énergétique » peut atteindre 10.000 euros au lieu de 5.000 euros précédemment.

Grâce à lui, les entreprises de moins de 20 salariés, quel que soit leur secteur d’activité, peuvent financer les investissements qui permettent de : 

  • Diminuer leur consommation d’énergie,
  • Diminuer leur consommation d’eau, 
  • Améliorer la qualité de l’air intérieur, 
  • Développer les mobilités douces, 
  • Développer la consigne pour réemploi et la gestion des déchets.

Exemples d'investissements possibles : 

  • Isolation, 
  • Achat d'équipements basse consommation, 
  • Remplacement d’anciens équipements énergivores…

Prise en charge jusqu'à 80% des investissements des boulangers-pâtissiers

Autre nouveauté depuis le 25 janvier 2023 : les boulangeries-pâtisseries franciliennes peuvent elles aussi bénéficier du Chèque efficacité énergétique.

Le taux de prise en charge des investissements peut s'élever jusqu'à 80% pour les professionnels concernés. Ainsi, un équipement acheté à 10.000 euros sera remboursé à hauteur de 8.000 euros.

Agir sur le long terme pour la transition écologique

Le Chèque efficacité énergétique permet aux entreprises d’agir sur le long terme en matière de transition écologique grâce à des économies d’énergie à une échelle plus globale :

  • Diminution du recours au plastique, aux objets à usage unique,
  • Développement de l'usage du vélo-cargo,
  • Amélioration du tri de leurs déchets.

Sobriété énergétique : la Région donne l'exemple

Face à l'urgence de la lutte contre les crises climatique et énergétique, la Région ne se limite pas à accompagner les Franciliens et les entreprises du territoire sur le chemin de la sobriété énergétique.

Elle a déjà réduit la consommation dans ses 474 lycées et à son siège. 

Découvrez ses actions.