24 février 2017

César 2017 : l'Île-de-France à l'affiche avec 10 films

« Divines », « Chocolat », « Médecin de campagne » et « Le Ciel attendra » sont quelques-uns des films bénéficiaires d'une aide régionale qui ont été sélectionnés pour les César 2017, ce 24 février.

La Région et l'aide au cinéma et à l'audiovisuel en 2017
Découvrez les chiffres clés et les infos essentielles en cliquant sur le visuel ci-dessous.

Premier financeur public du cinéma après le Centre national de la cinématographie et de l'image animée (CNC) et France Télévisions, la Région Île-de-France est, une fois de plus, largement représentée lors de la cérémonie de remise des César. Ce 24 février au soir, ce sont ainsi 10 films qu'elle a soutenus financièrement qui seront en compétition lors des César 2017. 

Des fictions, un film d'animation et des documentaires qui, ensemble, totalisent 20 nominations aux César 2017 !

Voici le détail :

  • Divines d'Houda Benyamina (7 nominations)
    Bénéficiaire de l'Aide à l'écriture de scénarios (25.000 euros) et du Fonds de soutien Cinéma et Audiovisuel (416.000 euros sur un budget total de 2.900.057euros)
    Totalité des 46 jours de tournage en Île-de-France – principalement en Seine-Saint-Denis, à Montreuil surtout
    Meilleur film
    Meilleur premier film
    Meilleure réalisation (Houda Benyamina)
    Meilleur espoir féminin (Oulaya Amamra)
    Meilleure actrice dans un second rôle (Déborah Lukumuena)
    Meilleur scénario original (Romain Compingt, Houda Benyamina, Malik Rumeau)
    Meilleur montage (Loic Lallemand, Vincent Tricon)

     
  • Chocolat de Roschdy Zem (5 nominations)
     néficiaire du Fonds de soutien Cinéma et Audiovisuel (480.000 euros sur un budget total de 18.364.959 euros)
    59 jours de tournage sur 61 en Île-de-France – à Paris et à Theuville (95)
    Meilleur acteur (Omar Sy)
    Meilleur acteur dans un second rôle (James Thierrée)
    Meilleure musique originale (Gabriel Yared)
    Meilleurs décors (Jérémie D. Lignol)
    Meilleur son (Brigitte Taillandier, Vincent Guillon, Stéphane Thiébaut)
     
  • Le Ciel attendra de Marie-Castille Mention-Schaar (1 nomination)
    Bénéficiaire du Fonds de soutien Cinéma et Audiovisuel (250.000 euros sur un budget total de 4.217.500 euros)
    25 jours de tournage sur 38 en Île-de-France – à Paris et Créteil (94)
    Meilleur espoir féminin (Noémie Merlant)
     
  • Médecin de campagne de Thomas Lilti (1 nomination)
    Bénéficiaire du Fonds de soutien Cinéma et Audiovisuel (416.000 euros sur un budget total de 5.300.844 euros)
    Totalité des 47 jours de tournage en Île-de-France – à Chaussy (95)
    Meilleur acteur (François Cluzet)
     
  • Réparer les vivants de Katell Quillévéré (1 nomination)
    Bénéficiaire du Fonds de soutien Cinéma et Audiovisuel (320.000 euros sur un budget total de 6.561.018 euros)
    30 jours de tournage sur 45 en Île-de-France – au studio de Stains (93), à Argenteuil (95) et l'hôpital Necker, à Paris (15e)
    Meilleure adaptation (Katell Quillévéré, Gilles Taurand)
     
  • Planétarium de Rebecca Zlotowski (1 nomination)
    Bénéficiaire du Fonds de soutien Cinéma et Audiovisuel (352.000 euros sur un budget total de 7.319.983 euros)
    40 jours de tournage sur 46 en Île-de-France – à Paris et Antony (92)
    Meilleurs décors (Katia Wyszkop)
     
  • La Jeune Fille sans mains de Sébastien Laudenbach (1 nomination)
    Bénéficiaire d'une Aide après réalisation (45.000 euros)
    Meilleur film d’animation pour le long métrage
      
  • Swagger d’Olivier Babinet (1 nomination)
    Bénéficiaire du Fonds de soutien Cinéma et Audiovisuel (72.000 euros sur un budget total de 499.077 euros)
    Totalité des 100 jours de tournage en Île-de-France – au collège Claude-Debussy d'Aulnay-sous-Bois (93)
    Meilleur film documentaire
     
  • Voyage à travers le cinéma français de Bertrand Tavernier (1 nomination)
    Bénéficiaire du Fonds de soutien Cinéma et Audiovisuel (90.000 euros sur un budget total de 2.474.665 euros)
    Meilleur film documentaire
     
  • Dernières Nouvelles du cosmos de Julie Bertuccelli (1 nomination)
    Bénéficiaire d'une Aide après réalisation (30.000 euros)
    Meilleur film documentaire