25 février 2017

César 2017 : bravo à «Divines» et «Chocolat» !

Valérie Pécresse et Agnès Evren se félicitent que 2 films soutenus par la Région, l'un réalisé par Houda Benyamina, l'autre par Roschdy Zem, aient remporté 5 récompenses lors des César 2017, ce 24 février. 

Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, et Agnès Evren, vice-présidente chargée de l’Éducation et de la Culture, se réjouissent que, lors des César 2017, ce 24 février, 2 films soutenus financièrement par la Région, Divines et Chocolat, aient remporté 5 César.

Elles félicitent chaleureusement Oulaya Amamra (César du meilleur espoir féminin), Jérémie D. Lignol (César des meilleurs décors), Houda Benyamina (César du meilleur premier film), James Thierrée (César du meilleur acteur dans un second rôle) et Déborah Lukumuena (César de la meilleure actrice dans un second rôle).

Divines d'Houda Benyamina (film bénéficiaire du Fonds de soutien Cinéma et Audiovisuel et de l'Aide à l'écriture de scénarios) a reçu 3 César lors des César 2017 :

  • Meilleur premier film
  • Meilleur espoir féminin (Oulaya Amamra)
  • Meilleure actrice dans un second rôle (Déborah Lukumuena)

    Un film entièrement tourné en Île-de-France, principalement à Montreuil et Bagnolet (93) et en studio à Bry-sur-Marne (94).

Chocolat de Roschdy Zem (film bénéficiaire du Fonds de soutien Cinéma et Audiovisuel) a remporté 2 César lors des César 2017 :

  • Meilleur acteur dans un second rôle (James Thierrée)
  • Meilleurs décors (Jérémie D. Lignol)

    Un film presque entièrement tourné (59 jours de tournage sur 61) en Île-de-France, à Paris et Theuville (95).

L'ensemble de ces distinctions vient saluer la politique en faveur de la création cinématographique française mise en place par la Région Île-de-France, et que la majorité entend renforcer durant la mandature. Cette reconnaissance des professionnels consacre également la qualité et la diversité des projets soutenus par la Région au titre du Fonds de soutien Cinéma et Audiovisuel et de l’Aide après réalisation.

Premier financeur public du cinéma après le Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC) et France Télévisions, avec un budget 2017 historique dédié au secteur d’un montant de 20 millions d'euros, la Région Île-de-France était, cette année encore, largement représentée lors de la cérémonie de remise des César avec 10 films soutenus financièrement, totalisant 20 nominations lors des César 2017
 

À ce jour, 37 films soutenus par la Région ont été récompensés aux César.
Voici la liste chronologique des films lauréats depuis la création du Fonds de soutien (jusqu'à l'an dernier) : Bon Voyage de Jean-Paul Rappeneau (2003), Pas sur la bouche d’Alain Resnais (2003), Un long dimanche de fiançailles de Jean-Pierre Jeunet (2004), De battre mon cœur s’est arrêté de Jacques Audiard (2005), Gabrielle de Patrice Chéreau (2005), Le Promeneur du Champ de Mars de Robert Guédiguian (2005), Les Amitiés maléfiques d’Emmanuel Bourdieu (2006), Ne le dis à personne de Guillaume Canet (2006), Fauteuils d’orchestre de Danielle Thompson (2006), Persepolis de Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud (2007), Un secret de Claude Miller (2007), Les Témoins d’André Téchiné (2007), Entre les murs de Laurent Cantet (2008), Séraphine de Martin Provost (2008), Les Plages d’Agnès d’Agnès Varda (2008), Un prophète de Jacques Audiard (2009), La Journée de la jupe de Jean-Paul LilienFeld (2009), Le Concert de Radu Mihaileanu (2009), L’Enfer d’Henri-Georges Clouzot de Serge Bromberg et Ruxandra Medrea (2009), Gainsbourg (vie héroïque) de Joann Sfar (2010), Le Nom des gens de Michel Leclerc (2010), Logorama du collectif H5 (2009, sortie en salles avec d’autres courts métrages en 2011), Tous au Larzac de Christian Rouaud (2011), L’Apollonide, souvenirs de la maison close de Bertrand Bonello (2011), Amour de Michael Haneke (2012), Les Adieux à la reine de Benoît Jacquot (2012), Louise Wimmer de Cyril Mennegun (2012), Ernest et Célestine de Benjamin Renner, Vincent Patar et Stéphane Aubier (2012), Les Invisibles de Sebastien Lifshitz (2012), Saint Laurent de Bertrand Bonello (2014), Minuscule – La vallée des fourmis perdues de Thomas Szabo et Hélène Giraud (2014), Diplomatie de Volker Schlöndorff (2014), Hippocrate de Thomas Lilti (2014), Le Sel de la terre de Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado (2014) et La Loi du marché de Stéphane Brizé (2015).