25 mai 2019

Cannes 2019 : Valérie Pécresse félicite les équipes des 4 films soutenus par la Région Île-de-France au palmarès de la 72e édition

Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France, salue les équipes des 4 films figurant au palmarès du 72e Festival de Cannes, ayant bénéficié d’une aide de la Région Île-de-France au titre du Fonds de soutien au cinéma et à l’audiovisuel.

 

Ces 4 films ont reçus 4 prix décernés par le jury de la compétition officielle, le jury de la Semaine de la Critique et le jury de L’Œil d’or.

 

Valérie Pécresse félicite chaleureusement Ladj Ly, Prix du Jury, Céline Sciamma, Prix du scénario, Patricio Guzmàn, L’Œil d’or du documentaire, ainsi que Jérémy Clapin, Grand Prix de la Semaine de la Critique, pour son premier long métrage d’animation.

 

Elle adresse également ses félicitations à l’ensemble des équipes des 16 films soutenus par la Région qui étaient sélectionnés et présents dans toutes les sections cannoises (8 en sélection officielle dont 3 en compétition, 2 à la Semaine de la Critique, 3 à la Quinzaine des réalisateurs et 3 à l’ACID : https://www.iledefrance.fr/cannes-2019-16-films-soutenus-par-la-region-laffiche). Ils témoignent de la qualité, de la diversité et de la richesse des œuvres cinématographiques aidées par la Région Île-de-France.

 

 

Sélection officielle

 

 

Les Misérables de Ladj Ly (long-métrage en compétition)
Produit par SRAB Films

 

Prix du Jury (ex-aequo)

 

 

 

Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma (long-métrage en compétition)
Produit par Lilies Films

 

Prix du scénario : Céline Sciamma

 

 

 

La Cordillère des songes de Patricio Guzmàn (séance spéciale)
Produit par Atacama

 

L’Œil d’or du documentaire

 

 

Semaine de la Critique

 

 

J’ai perdu mon corps de Jérémy Clapin (premier long-métrage d’animation)

Produit par Xilam Animation

 

Grand Prix de la Semaine de la Critique

 

La Région Île-de-France joue un rôle majeur dans la création cinématographique et audiovisuelle. Elle dispose de la plus forte concentration de savoir-faire, de talents et d'industries dans ce domaine en France. Le soutien à la filière est stratégique pour l'Île-de-France : chaque euro accordé par la Région au secteur entraîne 16 euros de dépenses sur le territoire francilien.

Première région française en matière de soutien au cinéma et à l'audiovisuel, et pour l'accueil de tournages, l'Île-de-France se tient aux côtés des auteurs et des professionnels en intensifiant son action en faveur de la création. Sa vocation est de devenir la première région d'Europe avec :

  • un budget record dédié au secteur de plus de 20 millions d'euros
  • un fonds de soutien au cinéma et à l'audiovisuel réformé et optimisé en 2017, avec des aides bonifiées pouvant aller jusqu’à 700 000€ et plus d’une centaine de films aidés chaque année (146 films aidés en 2018).
  • une aide à l’écriture de scénario améliorée pour favoriser le développement de la filière des scénaristes en Île-de-France avec plus de 30 auteurs soutenus chaque année
  • un dispositif unique en France : l’aide après réalisation, qui permet à une cinquantaine de films fragiles d’être achevés et distribués chaque année
  • un soutien spécifique à la jeune création via le Fonds Régional pour les Talents Émergents (FoRTE) qui accorde des bourses de 2 500€ par mois pendant une durée maximale de 10 mois aux jeunes créateurs de 18 à 30 ans.