Bus : 29 lignes renforcées en Grande Couronne

C'est le résultat du plan de modernisation du réseau francilien de bus, voté en juin : 17 lignes de Seine-et-Marne, 5 des Yvelines et 7 du Val-d'Oise sont renforcées ou modifiées depuis le 6 novembre.

Dans le cadre du plan de modernisation du réseau francilien de bus adopté en juin par Île-de-France Mobilités (anciennement Stif), 29 lignes de bus ont été renforcées ou modifiées en Grande Couronne depuis le 6 novembre.

Ces 29 lignes, dont le renfort avait été voté en octobre, irriguent 3 départements :

  • la Seine-et-Marne (ligne Citalien, réseaux Sénart Bus, Coulommiers - Brie et Morin, Mélibus, bus Express, Siyonne et Mobilien 23),
  • les Yvelines (réseau Poissy Aval),
  • le Val-d’Oise (réseaux R'Bus et Stivo).

Sur le réseau R'Bus, il est à noter que la ligne 1 entre Gare-d’Argenteuil et Gare-de-Sartrouville sera équipée de 8 bus 100% électriques.

À terme, 158 lignes seront progressivement revues ou renforcées pour constituer un réseau de bus équilibré pour toute l’Île-de-France.

Le projet, financé par Île-de-France Mobilités à hauteur de 35 M€ par an, implique :

  • des augmentations de l’offre et de la fréquence aux heures de pointe afin d’améliorer les conditions de confort des voyageurs,
  • des renforts aux heures creuses en semaine et le week-end afin de mieux répondre aux besoins pendant ces périodes,
  • des créations de services en soirée,
  • des prolongements de lignes,
  • des créations de nouvelles lignes.
« Le bus est une des clés de voûte pour améliorer la mobilité en Île-de-France. C’est tout particulièrement le cas pour la Grande Couronne, où il est bien souvent la principale offre de transport en commun accessible pour les Franciliens. L’entrée en vigueur du renfort d’offre sur ces 29 lignes est la concrétisation d’un long travail de concertation publique et de partenariat avec les collectivités territoriales pour améliorer le quotidien des voyageurs », explique Valérie Pécresse, présidente d’Île-de-France Mobilités et de la Région.

Photo : © Emmanuelle Blanc/Picturetank