Publié le 6 juillet 2022

Budget supplémentaire 2022 : 247,5 millions d’euros pour aider les Franciliens face à la crise économique

Crédit photo : Région Île-de-France

Les élus régionaux ont voté, ce 6 juillet 2022, un budget supplémentaire 2022 qui vise à faire de l'Île-de-France une région plus juste, plus dynamique et plus équilibrée. Le tout, en aidant les Franciliens à traverser la crise et en remettant à niveau des infrastructures régionales.

Alors que les effets de la crise économique et de l’inflation liée au conflit en Ukraine touchent chaque jour davantage les ménages franciliens, les recettes de la Région ont diminué de plus de 5% en regard du budget primitif de 2022. 

Malgré cette conjoncture défavorable, la Région Île-de-France dégage 247,5 millions d’euros de nouveaux crédits afin de poursuivre et intensifier son engagement en faveur des Franciliens et notamment les plus fragiles, grâce à une gestion économe et exemplaire.

Ce budget supplémentaire 2022 a été voté lors de la séance plénière du Conseil régional du 6 juillet 2020.

Les principales lignes d’action du budget supplémentaire 2022 

Ce budget supplémentaire s'articule autour de 4 axes majeurs : 

► Formation professionnelle et apprentissage :
  • Maintien d’une offre de places 4 fois supérieure par rapport à 2019,
  • Doublement (objectif) du nombre de bénéficiaires du RSA dans les formations de la Région,
  • Augmentation de 50% de la prime à la formation vers les métiers en tension, pour les résidents des quartiers prioritaires de la ville (QPV), des zones de reconquête économique (ZRE) et les territoires ruraux, 
  • Développement des écoles de production pour l’insertion par l’apprentissage d’un métier des jeunes décrocheurs.
► Hausse des bourses pour les élèves des formations sanitaires et sociales :
  • Prise en charge des revalorisations salariales du Ségur de la santé,
  • Reprise par la Région des 4 formations du lycée Rabelais à Paris (18e) par la Fondation Œuvre de la Croix Saint-Simon pour éviter leur fermeture après le désengagement de l’Éducation nationale.
► Pouvoir d’achat et soutien aux plus fragiles :
  • Lancement de la mutuelle régionale et du fonds d’aide d’urgence « anti-précarité » pour les étudiants,
  • Doublement du nombre de tickets loisirs, poursuite de la dotation des lycéens en ordinateurs, pérennisation des Maisons Région solidaire.
► Lutte contre l’inflation : 
  • Mesure afin que les surcoûts de chauffage et d’électricité ne pèsent pas sur les lycées ou les instituts de formation,
  • Hausse de la masse salariale pour prendre en compte l’évolution du point d’indice des fonctionnaires.

Autres priorités : l'égalité sportive et les fonds européens gérés par la Région

À travers ce budget supplémentaire, la Région entend également renforcer l’égalité en matière sportive et parasportive en Île-de-France, en particulier en investissant dans les territoires carencés, en participant à l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de 2024, et en soutenant les clubs franciliens. 

Enfin, ce budget supplémentaire intègre près de 9 millions d'euros pour lancer la nouvelle programmation des fonds européens, alors que le programme opérationnel régional devrait être approuvé par la Commission européenne au 2d semestre 2022.

Au final, ce budget supplémentaire appuie la volonté de la Région de faire de l’Île-de-France une région plus juste, plus dynamique et plus équilibrée, et permettre aux Franciliens de traverser la crise grâce à des solutions concrètes.