Publié le 15 octobre 2020

Budget participatif écologique et solidaire francilien : la Région Île-de-France présente le résultat des votes de la première session et lance la seconde

La Région Île-de-France a clôturé  la première session du premier budget participatif régional francilien avec 66 000 votes recensés sur la plateforme pour financer des centaines de projets, partout sur le territoire francilien.

Lancé fin juin 2020, le budget participatif écologique et solidaire de la Région Île-de-France  a permis à des milliers de Franciliens de devenir acteurs de l’environnement tout en prenant part à une démarche citoyenne régionale. Chaque année, 100 millions d’euros d’aides régionales seront mises à contribution pour financer des projets locaux et des grands projets élus par les Franciliens. Ce seront donc 500 millions d’euros consacrés d’ici 2024.

Le succès de cette première édition atteste de l’attente des Franciliens pour une plus forte implication dans les choix publics : plus de 630 projets déposés, 479 dossiers présentés au vote des Franciliens, 66 000 votes recensés sur la plateforme pour 473 projets lauréats financés par la Région Île-de-France. 

Parmi les projets plébiscités par les Franciliens, on retrouve par exemple le centre de sauvegarde pour hérissons à Ballancourt-sur-Essonne (91) ou encore la Ferme urbaine Terre Terre porté par l’association La Sauge à Aubervilliers (93).

Face à l’engouement suscité par le Budget participatif écologique et parce que la Région Île-de-France souhaite encourager ces initiatives citoyennes, notamment celles émanant en nombre des territoires ruraux, la Région à décider de soutenir exceptionnellement l’ensemble des projets qui ont été présentés au vote des Franciliens. La Région mobilise ainsi plus de 28 580 900 euros pour le financement des 473 projets.

Cette première session retient également une subvention de 50 millions d’euros, attribuée au RER vélo dans le cadre du financement des grands projets.

Au total, en accord avec les objectifs annoncés lors de la COP régionale francilienne 2020, la Région Île-de-France mobilise pour cette première session plus de 80 millions d’euros.  

Globalement, les thèmes les plus plébiscités par les Franciliens pour ce premier budget participatif sont l’alimentation, la biodiversité et les espaces verts, suivi par la propreté, la prévention & la gestion des déchets, et l’économie circulaire.

Suite au succès de ce premier volet, et ce dans les conditions extraordinaires de la crise sanitaire, la Région Île-de-France relance dès aujourd’hui Jeudi 16 octobre une nouvelle phase de dépôts de projets. 

Les Franciliens - regroupés en personnes morales - les associations, mais aussi des entreprises ou encore des acteurs publics ou privés pourront ainsi proposer des projets inscrits dans les 5 thématiques environnementales proposées :

• Alimentation, biodiversité, espaces verts ;

• Vélo et mobilités propres ;

• Propreté, prévention et gestion des déchets, économie circulaire ;

• Énergies renouvelables et efficacité énergétique ;

• Santé environnementale.

 

Le dépôt des projets se fera du 16 octobre au 6 novembre 2020 sur https://budgetparticipatif.smartidf.services/.

 A l’issue des votes, la Région financera  jusqu’à 100% des investissements dans les projets écologiques locaux (projets allant jusqu’à 10 000 comme un abri à vélos, un compost collectif, des jardins partagées etc.).

Le financement des  « grands projets » au-delà de 10 000 euros se fera par le biais des aides régionales dédiées. En se soumettant au vote des franciliens, ces grands projets pourront bénéficier d’une aide supplémentaire de 10%.

10 milliards d'euros pour l'écologie en Île-de-France

Depuis le début de la mandature, la Région a fait de l’écologie une priorité à travers ses différents programmes : le Plan Changeons d’air, le Plan Vélo, la Stratégie énergie-climat, le Plan vert etc. L’ensemble des dépenses en faveur de l’action environnementale en Île-de-France atteint un niveau historique de 2 Mds€ en 2020. La Région engagera 10 Mds€ de dépenses publiques durant la période 2020-2024 en faveur de l’environnement, pour améliorer ensemble le cadre de vie des Franciliens. Cette politique régionale en faveur de l’environnement poursuit, depuis 2016, 2 axes majeurs : supprimer ou réduire les sources de dommages écologiques et préparer l’avenir en investissant dans les nouvelles solutions écologiques.