La rédaction

Bilan positif pour le covoiturage gratuit pendant la grève des transports du 22 mars

La Région et Île-de-France Mobilités ont décidé de financer une opération de covoiturage gratuite pendant les grèves des transports. Selon un premier bilan de la journée du 22 mars, le nombre de trajets a été doublé.

Pari gagné pour Île-de-France Mobilités qui avait décidé de financer le covoiturage des Franciliens pendant les jours de grève dans les transports !

Lors du mouvement de grève du 22 mars, ce sont 2 à 4 fois plus de trajets qui ont été réalisés en covoiturage en Île-de-France par rapport à la semaine précédente, selon Île-de-France Mobilités, qui s’est appuyé sur 8 applications partenaires : Karos,  Klaxit, IDVROOM,  BlaBlaLines, Ouihop, Roulez MalinCovoit'iciClem'. Karos, par exemple, affiche 1.000 covoiturages dans la journée, soit une hausse de 90% du nombre de trajets par rapport aux autres jours. L'application Klaxit de son côté a vu ses inscriptions multipliées par 4.

Des chiffres encourageants pour Île-de-France Mobilités qui renouvellera l’opération covoiturage gratuit chacun des 36 jours de grève annoncé jusqu’au 28 juin. L'objectif est de proposer des solutions alternatives aux voyageurs.

Depuis le lancement de l'opération « Tous ensemble pour le covoiturage » par Île-de-France Mobilités en octobre 2017 (sur ViaNavigo et les applications partenaires), 6.000 trajets par semaine, soit 100.000 trajets subventionnés ont été observés.

Photo : © Klaxit