18 mars 2019

Bilan 2018 : l’attractivité de l’Île-de-France se renforce

2018 : La dynamique d’attractivité de l’Île-de-France se renforce, avec 409 investissements directs internationaux supplémentaires et 6303 emplois créés, et 90 projets représentant 4160 emplois, qui ont choisi l’Île-de-France en lien avec le Brexit

 

En 2018, l’attractivité de la Région Île-de-France se confirme avec 409 investissements directs internationaux représentant 6303 emplois, ce qui la place comme 1ère région d’Europe continentale. La Région Île-de-France est en tête des métropoles les plus attractives en Europe (37% des décideurs estiment que la Région Île-de-France est la métropole européenne la plus attractive, contre 34% pour Londres). La satisfaction des investisseurs internationaux à propos de la France atteint des niveaux record : 81% en 2017, +8 points par rapport à 2016. Ces résultats sont d’autant plus remarquables que selon fDi markets, les investissements directs étrangers dans le monde ont baissé de 7% en Europe de l’Ouest en 2018.

UNE POSITION FORTE SUR LES SERVICES A FORTE VALEUR AJOUTEE ET PLUSIEURS PROJETS STRATEGIQUES

En 2018, les projets d’implantation sont davantage des centres de décisions (+ 2 %), des centres de R&D (+32 %) ou des centres de production (+ 63 %), ce qui démontre une confiance réelle dans le potentiel de recherche et industriel de la Région. Les services à forte valeur ajoutée sont extrêmement bien représentés : trois secteurs représentent à eux quatre 58 % des investissements étrangers en 2018 : « logiciels et prestations informatiques » (28%), « conseil, ingénierie et services opérationnels aux entreprises (13%), « autres activités de services » (11%) et « services financiers » (6%).

Parmi les projets détaillés plus bas, plusieurs sont stratégiques et vont conforter l’Île-de-France dans sa position de leader en Europe et dans le monde sur la R&D, l’intelligence artificielle, la deep tech, la smart city et la mobilité, les industries créatives, la santé, l’automobile, l’aéronautique et la défense et plus globalement l’industrie, etc. Les nouvelles implantations de sociétés dans le domaine de l’intelligence artificielle viennent s’ajouter à celles d’entreprises comme Facebook, Fujitsu, Google, IBM, Samsung, Huawei, qui avaient déjà choisi d’installer en Île-de-France des centres de recherche en intelligence artificielle.

Concernant la répartition géographique des investissements :

  • Les Etats-Unis, l’Allemagne, le Royaume-Uni et l’Italie sont les principaux investisseurs et représentent la moitié des investissements internationaux en Île-de-France.
  • Les Etats-Unis restent le 1er investisseur en Île-de-France, leur part est passée de 26 % en 2017 à 24 % en 2018. 52 % des investissements étrangers proviennent d’Europe, portés par une augmentation en provenance du Royaume-Uni (12%), de l’Allemagne (8%) et de l’Italie (8%).
  • L’Amérique du Nord et l’Asie arrivent en 2ème et 3ème position respectivement, soit 26% et 18% des investissements étrangers.
  • La Chine est le 1er pays asiatique, devant le Japon, elle représente 36% des investissements asiatiques et 6% investissements totaux.

DE NOMBREUSES ENTREPRISES CHOISISSENT L’ÎLE-DE-FRANCE EN LIEN AVEC LE BREXIT

Depuis le référendum sur le Brexit du 23 juin 2016, 213 projets d'implantation, d'investissement ou de relocalisation d’équipes représentant 7631 emplois ont été identifiés. Parmi ces 213 projets, la décision est déjà prise de se relocaliser en Île-de-France pour 90 projets représentant 4160 emplois. 22 de ces projets figurent parmi les 409 projets présentés ci-dessus. Parmi ces 213 projets, 140 sont ou ont été accompagnés par le guichet unique Choose Paris Région ou par les équipes de Paris Région Entreprises.

Les principaux secteurs concernés sont la finance (58% des projets et 80% des emplois) et les services (12% des projets et 7% des emplois). Les principaux pays d’origine des projets sont le Royaume-Uni (47% des projets et 18% des emplois) et les Etats-Unis (17% des projets et 39% des emplois).

Parmi les 213 projets, plusieurs raisons/causes sont identifiées (par ordre d’importance) :

  • la sortie du Royaume-Uni ne leur permettra plus d’exercer en Europe. Par exemple, 60 projets (52 dans le secteur financier et 8 dans le secteur des TIC/Fintech) ont fait une demande de "passeport européen", soit 28 % des projets totaux ;
  • l’entreprise exprime une crainte concernant les procédures visa et la libre circulation de ses salariés (13 projets) ; cela concerne essentiellement des sociétés avec des équipes fortement internationalisées ;
  • l’un des dirigeants est d’origine française (10 projets) ;
  • l’entreprise exprime une crainte concernant la hausse des droits de douane (7 projets) ;
  • l'entreprise exprime des craintes concernant la logistique (4 projets).
  • l’entreprise souhaite continuer à bénéficier des aides européennes (3 projets).

En particulier, dans le domaine financier, une soixantaine d’acteurs de premier ordre (banques, assureurs, fonds d’investissement, fintechs ) ont décidé de relocaliser tout ou partie de leurs activités en Île-de-France, notamment sur des activités à haute valeur ajoutée, ce qui constitue une marque de confiance forte. Cela correspond à environ 3 200 emplois.

La victoire de la relocalisation de l’Autorité bancaire européenne (ABE) en France a constitué un signal fort auprès de l’ensemble de la communauté financière, légitimant Paris dans sa position de première place financière de l’Eurozone. Son implantation à Courbevoie à la tour Europlaza légitime La Défense comme le quartier d’affaires de référence en Europe. Les équipes du guichet unique Choose Paris Region sont mobilisées pour accompagner l’agence et ses salariés, dont l’accord de siège a été signé le 6 mars 2019.

Par ailleurs, depuis 2 mois, le nombre de projets d’investissement industriels liés au Brexit augmente. Plusieurs annonces ont confirmé des fermetures d’usines en Grande-Bretagne, des reports d’ouverture, ou des renoncements de nouvelles chaînes de production. Des entreprises comme Honda, Nissan, Schaeffer ou encore Jaguar Land Rover ont annoncé récemment dans la presse vouloir stopper ou freiner leurs investissements au Royaume-Uni, ces seuls projets représentant près de 9000 emplois dans la production automobile. Certes une relocalisation d’usine est plus complexe que de déplacer une salle de marché, mais les entreprises industrielles au Royaume-Uni sont extrêmement inquiètes. L’Ile-de-France se positionne pour accueillir ces entreprises.

DES RESULTATS QUI CONFIRMENT L’ATTRACTIVITE DE LA REGION ÎLE-DE-FRANCE

L’Île-de-France regroupe l’ensemble des caractéristiques recherchées par les dirigeants comme par les salariés : elle dispose d’une main-d'œuvre disponible et abondante, hautement qualifiée (35% de bac +5 dans la population active contre 20% en moyenne nationale), une offre éducative internationale diversifiée et de qualité et des infrastructures reconnues pour leur excellence dans le monde entier. Elle est la première région d’Europe pour la R&D, l’innovation et les opportunités d’affaires : PIB le plus élevé d’Europe, la plus forte concentration en Europe de centres de décision de grands groupes du classement Fortune500 (Londres y compris), 160 000 chercheurs soit 2 fois plus que la 2ème région d’Europe, 20 Mds € de dépenses de R&D par an (dont 2/3 de R&D privée, c’est 40% de la R&D française), 1200 laboratoires de recherche publics et privés, une dynamique de création d’entreprises exceptionnelle, l’accès très facile à 500 millions de consommateurs européens et à l’Afrique, une dynamique de projets urbains sans comparaison en Europe grâce au Grand Paris, la perspective des grands évènements etc.

QUELQUES INITIATIVES EMBLEMATIQUES MENEES PAR LA REGION ÎLE-DE-FRANCE EN 2018

Valérie Pécresse avait annoncé au CES à Las Vegas en janvier 2018 le lancement du « Paris Region Starter Pack » : un dispositif qui permet d’accorder aux entreprises internationales concernées une subvention pouvant aller jusqu’à 250 000 €. Deux entreprises ont déjà été lauréates :

  • Gluecom est un groupe belge qui a repris en juillet 2017 l’entreprise familiale de colles industrielles Labord basée à Saint-Germain-Les-Arpajon en Essonne qui représente aujourd’hui la plus grosse usine du groupe. L’entreprise Labord Gluecom France a bénéficié d’un Starter pack d’un montant de 250 000 € ce qui va lui permettre à d’accélérer ses investissements productifs et son développement international (2.1 M€ prévus afin de doubler leur capacité de production, de moderniser l’usine et d’améliorer les conditions de travail des salariés).
  • H3Dynamics est une startup singapourienne créée en 2015 dans le domaine de l’exploitation de données collectées par des drones : sa filiale française a bénéficié de d’un Starter pack de 50 000 € en septembre 2018. La startup singapourienne a choisi l’Ile-de-France pour déployer son hub en direction des marchés Europe, Moyen-Orient, Afrique et prévoit d’y investir plus de 600 000 €. Les subventions ont permis d’officialiser le soutien de la Région Ile-de-France et de rassurer les actionnaires sur leur décision d’implantation.

Le challenge sur l’intelligence artificielle lancé en 2018 a été une véritable réussite à l’international : sur les 100 dossiers reçus, 31 provenaient d’entreprises étrangères. Plus de 200 prescripteurs ont été démarchés par PRE et plus 3000 entreprises de l’IA ont été informées par mailing, dont 700 par approche directe. 38% des consultations du site provenaient de l’étranger. L’entreprise Smartify basée à Londres et Amsterdam, a reçu un coup de cœur du jury et une subvention de 150 k€ (rappel 1,350 M€ de prix au total). Il s’agit d’un guide d'art virtuel permettant de scanner et d'identifier instantanément les œuvres d'art grâce à l'intelligence artificielle, et de recevoir des informations riches sous forme d’audio, vidéo ou même de réalité augmentée. L’entreprise ne figure pas encore au bilan ci-dessus car ses démarches d’immatriculation sont en cours.

QUELQUES EXEMPLES DE SOCIETES AYANT CHOISI L’ÎLE-DE-FRANCE EN 2018

Un certain nombre d’entreprises ont choisi l’Île-de-France en 2018 suite à l’accompagnement par les équipes de Paris Region Entreprises, le plus souvent grâce au soutien décisif de Business France, partenaire opérationnel incontournable de Paris Region Entreprises, de la Région Île-de-France, des collectivités locales et des autres partenaires locaux. Pour ces entreprises, Paris Region Entreprises a apporté des services parmi l’offre suivante : convaincre de choisir l’Île-de-France lorsqu’une société envisage de se développer en Europe mais qu’elle n’a pas encore décidé que ce développement se fasse en Île-de-France, apporter la connaissance de l’écosystème local, mettre en relation avec de potentiels partenaires ou clients y compris des grands groupes, contribuer à toutes les démarches d’implantation (ouverture de compte en banque, aide à l’embauche, recherche de locaux, aide à la création de société et compréhension du cadre fiscal), donner accès aux dispositifs d’aide publics, aider dans les démarches de mobilité internationale des dirigeants et de leurs salariés.

JST est un groupe japonais qui est le leader mondial de la connectique électronique. JST a décidé la localisation à Saint-Quentin-en-Yvelines de leur centre de R&D Europe avec 90 emplois créés à 3 ans. L’entreprise a bénéficié du soutien de tous les acteurs publics et collectivités, et d’une subvention de 500 000 € de la Région Ile-de-France.

Runlabs est une société américaine qui va créer un bâtiment de 13 000 mètres carrés dans le 13ème arrondissement de Paris qui accueillera 800 scientifiques et une trentaine d'entreprises du secteur des sciences de la vie. L’offre de laboratoires flexibles et clé-en-main de RUNLABS répond à un réel besoin en Île-de-France. L’écosystème de santé est extrêmement riche avec notamment des clusters comme Cancer Campus, Génopole et Paris-Saclay mais ce projet va apporter la capacité de mettre encore davantage en réseau cet écosystème, à faire grandir de manière significative les pépites dans la biotech et la medtech et à attirer les startups les plus prometteuses d’Europe. Ce projet marque une nouvelle étape de l’internationalisation de la région et est cohérent avec son ambition de se positionner comme le leader européen sur la médecine du futur.

Tata Consultancy Services (TCS) est une société indienne et le leader mondial en services informatiques, en solutions d’entreprise et en conseil. TCS a inauguré en juin 2018 son nouveau centre de services à Suresnes, pouvant accueillir jusqu'à 230 personnes, doté de connectivités hautement sécurisées et d'une infrastructure haute disponibilité.

Astrome est une start-up indienne spécialisée dans le domaine spatial qui a choisi d’implanter sa filiale française sur le Plateau de Saclay (décembre 2018), ce qui confirme le statut de Saclay comme un hub incontournable en Europe pour développer des activités dans le domaine spatial.

IPwe, société américaine, démocratise la propriété intellectuelle en créant un marché pour les transactions de brevets grâce à la mise en œuvre de technologies de blockchain et d'intelligence artificielle. IPWE délocalise son siège social et son centre de R&D à Paris en raison de l'impressionnant écosystème technologique de l'Île-de-France. L'effectif parisien passera à 50 personnes après 3 ans, principalement des mathématiciens, des spécialistes des fintechs, des développeurs et des ingénieurs logiciels.

Melexis est un groupe belge spécialisé dans la conception et la commercialisation de capteurs semi-conducteurs destinés principalement aux équipementiers automobiles qui a annoncé le 7 février 2018 qu’il investira 60 M€ sur 5 ans dans un tout nouveau site de test en Ile-de-France, à Corbeil-Essonnes.

« Nous reconnaissons Paris Region Entreprises comme un partenaire précieux pour le développement des affaires de Melexis en Ile-de-France. Fiable et proactive, l'équipe a une forte connaissance du secteur industriel et dispose d’un large et solide réseau duquel il est important de faire partie », conclut Veerle Lozie, Vice-Président des Opérations chez Melexis.

Smart Lenders Asset Management est une société de gestion d’actifs qui a quitté Londres pour s’installer à Paris, après avoir obtenu fin 2017 son agrément auprès de l’AMF.

Vous trouverez en pièce jointe ci-dessous, l'infographie relative aux chiffres de l'attractivité en Île-de-France.

 

A propos de Paris Region Entreprises :

Paris Region Entreprises (PRE) est l’agence de promotion et d’attractivité internationale de la Région Île-de-France, et un catalyseur d’affaires et d’innovation qui accompagne les entreprises internationales dans leur développement en Île-de-France. PRE conjugue son expertise du marché avec son important réseau local pour aider les entreprises internationales à construire des partenariats technologiques, à élaborer leur plan de développement en Île-de-France, puis à concrétiser leur implantation locale. Elle travaille en partenariat avec tous les acteurs du territoire francilien pour offrir aux entreprises internationales un service d’accompagnement sur mesure. Avec son équipe de 80 collaborateurs en Europe, aux Etats-Unis et en Chine, l’agence accompagne chaque année un millier d’entreprises internationales qui cherchent à accélérer leur développement dans la première région d’Europe, et contribue ainsi à faire de l’Île-de-France l’une des plus grandes régions au monde en termes d’activité économique et d’innovation.

A propos de Choose Paris Region :

Choose Paris Region est un guichet unique d’accueil des investisseurs internationaux mis en place par les autorités françaises suite à l’annonce du Brexit. Il regroupe Paris Region Entreprises, Business France, la Métropole du Grand Paris, Paris&co, la Ville de Paris et la CCI Paris Ile-de-France.

Pilote : Paris Region Entreprises / Copilote : Business France

 

Pour plus d’informations sur la place de l’Ile-de-France en Europe et dans le monde : Paris Region Key Figures 2019, coproduction de l’IAU Ile-de-France, de la CCI Paris Ile-de-France et de Paris Region Entreprises.

 

CONTACTS PRESSE :

Région Île-de-France : Laureen FAVIER / 07 84 14 65 83 / laureen.favier@iledefrance.fr

PRE : Maude MEGTERT / 06 19 20 67 35 / maude.megtert@parisregionentreprises.org