Bientôt de nouvelles voies dédiées aux bus sur la RN118 et la RN104

Comme sur l’A1, l’A6, l’A10 et sous peu l’A3 et l’A12, la Région va financer des aménagements qui réduiront les temps de trajet en transports collectifs sur la RN118 entre l’A86 et le pont de Sèvres (92), et sur la RN104 entre Saint-Michel-sur-Orge (91) et la D19.

Afin de réduire les temps de déplacement de tous sur la route, la Région favorise le développement des voies dédiées aux bus (voire au covoiturage), en permanence ou aux heures de pointe, sur les autoroutes et voies rapides. Alors que de telles voies sont d’ores et déjà en service sur l’A1, l’A6 (depuis 2015) et l’A10 (depuis 2017), et en travaux sur l’A3 et l’A12, la Région s’est engagée, ce 30 mai, à en cofinancer deux nouvelles, aux côtés de l'État et d'Île-de-France Mobilités : sur la RN118 (pour 3,98 M€) et la RN104 (pour 1,95 M€).

Des gains de temps de 2 à 4 min

  • RN118

Le projet prévoit la réalisation, d'ici à juin 2020, de deux tronçons reliant chacun l’A86 et le pont de Sèvres (92) dans un sens. Baptisées Paris 1 et Vélizy 1 (78), ces deux voies permettront d’améliorer le temps de parcours d’environ 115 bus à l’heure de pointe du matin, et 95 bus à l’heure de pointe du soir.

  • Tronçon Paris 1 (sens Vélizy ⇒ Paris) : voie d’environ 800 m linéaires, aménagée sur la bande d’arrêt d’urgence actuelle. Elle permettra aux bus de gagner jusqu’à 2 min sur leur temps de parcours.
  • Tronçon Vélizy 1 (sens Paris ⇒ Vélizy) : voie d’environ 1200 m linéaires, aménagée sur la bande d’arrêt d’urgence actuelle. Elle permettra aux bus de gagner jusqu’à 4 min sur leur temps de parcours.
  • RN104

Le projet prévoit la réalisation, d'ici à décembre 2020, de la première section d’une voie réservée, entre Saint-Michel-sur-Orge (91) et la D19, dans le sens Ouest -> Est. Dans un second temps, le projet prévoit de la prolonger jusqu’à l’A6. Devant être aménagée sur l’actuelle bande d’arrêt d’urgence, sur environ 2.100 m, la première section de cette voie réservée permettra d’améliorer le temps de parcours de 41 bus chaque jour. Le gain de temps maximum est estimé à 2 min 50 s.

Ces aménagements se font dans le cadre du Programme des Voies dédiées aux bus, lancé en 2014 par l’État, la Région Île-de-France et son autorité organisatrice des transports, Île-de-France Mobilités.

Photo : © Île-de-France Mobilités