Publié le 1 mars 2022

Besight garantit des cadeaux d’entreprise éco-conçus

Wilfrid de Conti cofondateur de Besight

Crédit photo : Région Île-de-France

Sur le marché des goodies Besight imprime sa différence en misant sur des produits éco-conçus. Soutenue par la Région Île-de-France, la start-up francilienne employant une dizaine de personnes ne commercialise que des cadeaux d’entreprise évalués et notés avec l'éco-score qu’elle a mis au point. 

« Un jour, invités par une grande entreprise à venir parler d’éco-conception, nous avons été impressionnés par la quantité d’objets distribués lors de cet événement. On s’est dit que nous pourrions appliquer notre expertise à ce marché des objets publicitaires. Et 1 an après, début 2019, nous lancions notre offre de cadeaux éco-conçus », lance Wilfrid de Conti, cofondateur de Besight.
 
Une réorientation d’activité dans la continuité pour cet ingénieur de formation qui avait précédemment créé un site de vente d’accessoires de mode et de vêtements éco-conçus. Sa nouvelle aventure, Besight, est une start-up qui commercialise des cadeaux d’entreprise à l’impact environnemental limité. « Aujourd’hui, 80% de notre activité se concentre sur les packs de bienvenue, les cadeaux pour les jeunes parents, de réussite, de fin de période d’essai, etc. Plus généralement, tous les moments où l’on peut remercier un collaborateur », précise Wilfrid de Conti. 

Avec près de 200 références à son catalogue, parmi lesquelles carnets, stylos, gourdes, mugs ou encore câbles pour smartphones, Besight affiche sa volonté de rester dans l’objet utile. Quant à ses clients, la palette est large puisqu’elle va de la PME jusqu’aux grands comptes, dont déjà une dizaine d’entreprises du CAC 40.

TP'up Relance : pour les entreprises jusqu'à 10 salariés

Cette aide de la Région Île-de-France a été mise en place pour financer un plan de développement sur 12 à 18 mois en vue d'investir, se développer à l’international, ou engager une transition numérique et écologique. Son montant maximum de 55.000 euros peut être majoré dans certains cas.

En savoir plus sur TP'up Relance

Évaluer l'impact environnemental de chaque produit éco-conçu

Pour se développer Besight a d’abord bénéficié du programme Pépite de la Région, ouvert aux étudiants-entrepreneurs, avant d’obtenir une aide régionale TP’up en 2020. « Cela nous a beaucoup aidés dans l’élaboration de notre stratégie commerciale et la structuration de notre système d’information », souligne l’entrepreneur, dont l’entreprise, installée au sein d’un réseau de coworking du 13e arrondissement de Paris, a déjà créé 9 emplois
 
La plus-value de Besight tient à son expertise en matière d'éco-conception. En effet, la start-up à mission apporte son approche scientifique et factuelle pour évaluer l’impact environnemental de chaque objet qu’elle vend. « Nous travaillons à une vraie recherche de réduction d’impact. On la mesure d'abord et ensuite nous faisons des propositions concrètes avec des alternatives éco-conçues », précise le cofondateur, également responsable RSE, qui peut aussi fournir des cadeaux sur mesure. 

Un éco-score pour chaque objet publicitaire

mug éco-conçu

L’atout maître de l’agence : son référentiel environnemental, le premier conçu pour l’univers des objets d’entreprise. « Il s’agit d’un éco-score que l’on peut apposer sur l’objet pour que la personne qui le reçoit sache qu’il a été évalué et qu’elle a dans les mains un produit éco-conçu », ajoute l’entrepreneur.
Pour évaluer l'éco-score de chaque objet, les « analystes d’impact » de Besight se basent sur plusieurs critères tels que : sa durée de vie, son empreinte carbone, son lieu de production, ou encore sa recyclabilité.
 
Pour autant, l’agence ne fabrique pas les objets qu’elle commercialise. « Nous travaillons avec des intermédiaires français et européens. Chez nous, tout le sourcing est basé sur une charte éthique. Nous vendons une majorité de produits fabriqués en France et en Europe. Mais aussi des produits venus d’Asie car notre critère est l'éco-conception avant tout. Si le produit remplit nos critères et obtient une note environnementale qui est meilleure que la moyenne nous pouvons l’envisager. L’origine fait d’ailleurs partie de notre score environnemental », indique Wilfrid de Conti.

Besight a participé aux Rencontres achats sur la transition écologique en Île-de-France, organisées par la Région Île-de-France en mars 2021.

 Enfin, en complément de sa gamme de produits utiles et éco-conçus, la start-up propose également à ses clients un volet de sensibilisation aux éco-gestes. « Là, on va travailler sur un éco-geste au quotidien, par exemple en conseillant d’utiliser un mug plutôt qu’un gobelet jetable », conclut Wilfrid de Conti.