Aides régionales et Services

BACK'up Prévention

La Région en partenariat avec Bpifrance soutient les entreprises franciliennes ayant des difficultés de trésorerie conjoncturelles.

Pour quel type de projet ?

Back up prévention répond aux tensions de trésorerie conjoncturelles pour accompagner le repositionnement de l'offre de l'entreprise et l'amélioration de sa compétitivité.

Ce prêt finance prioritairement les besoins immatériels (dépenses liées à un recrutement, dépenses de communication, prospection, logiciel, brevet ...) le besoin en fonds de roulement ou des opérations de croissance externe. Il peut généralement être mobilisé pour le rachat de tout ou partie d'une entreprise en difficulté.

Qui peut en bénéficier ?

  • Entreprises

BACK'up Prévention s'adresse à des PME confrontées à des difficultés temporaires et non structurelles, performantes et bien gérées c'est à dire ayant déjà été à l'équilibre au cours d'un exercice précédent.

Les PME peuvent être bénéficiaires si elles disposent de compétences métiers fortes et peuvent présenter un caractère stratégique et qu'elles s'engagent sur un programme d'investissement nécessaire au bon fonctionnement de la structure financière. 

Quelle est la nature de l'aide ?

BACK'up Prévention est un prêt limité à 50 % maximum du besoin de financement de l'entreprise.

Il est plafonné à 500 000 € par entreprise.

Il s'accompagne systématiquement d'un prêt bancaire et/ou d'un apport en capital ou en quasi fonds propres représentant au moins la moitié du besoin de financement.  

Le prêt BACK'up Prévention est garanti par le Fonds Régional de Garantie.

Quelles démarches ?

Pour avoir un premier niveau d'information, il convient d'envoyer un mail précisant votre besoin de financement, les trois dernières liasses fiscales de l'entreprise et si possible une projection financière de l'année en cours à back-up-prevention@iledefrance.fr

A noter

(1) PME - petites et moyennes entreprises : moins de 250 salariés et dont le chiffre d'affaires annuel est inférieur à 50 M€ ou dont le total bilan annuel est inférieur à 43 M€.