Publié le 7 juin 2022

Aux bons soins d’Émilie, institut de beauté connecté et écoresponsable

Crédit photo : Aux bons soins d'Émilie

À la tête de l’institut de beauté qu’elle a créé à Carrières-sur-Seine, l'esthéticienne a profité des aides régionales au sortir du premier confinement de 2020 pour offrir à son salon un site Internet flambant neuf et un système d’éclairage LED plus économe en énergie. 

Entreprises : trouvez l’aide régionale dont vous avez besoin en 3 clics

La Région propose aux TPE et PME un outil numérique permettant d'identifier vite et bien, parmi toutes ses aides, celle qui répondra le mieux à leur projet ou besoin.

Plus d'infos

Forte de son expérience professionnelle d’esthéticienne et animée par l’envie d’entreprendre, Émilie Gandon a lancé en 2006 son institut de beauté Aux bons soins d’Émilie.

Installée à Carrières-sur-Seine (78), elle emploie aujourd’hui 4 salariées et propose à ses clients une vaste de gamme de produits et de services dans le secteur de la beauté et du bien-être.

Grâce à des aides régionales, elle a développé un nouveau site Internet et doté son salon d'un éclairage 100% LED, source d'économies.

Lorsque son activité s’est brutalement arrêtée durant la crise du Covid-19, le salon a pris le virage du numérique pour communiquer avec sa clientèle et gérer ses prises de rendez-vous dès la sortie du confinement. Pour cela,

Émilie a pu bénéficier d’une subvention régionale de près de 1.500 euros via le Chèque numérique.

Le Chèque numérique pour un commerce connecté

« J’ai été informée de l’existence du chèque numérique par la newsletter de la Région. Je me suis également renseignée sur les aides qui pouvaient permettre à mon entreprise d’être plus sereine à la sortie du confinement, explique Émilie. Notre site de l’époque n’était pas au top. Nous avons donc profité de cette aide de la Région pour créer un nouveau site, avec notamment un agenda en ligne qui nous a été d’une grande aide au moment de la réouverture ».

Véritable vitrine numérique, ce nouveau site Internet propose, en plus des fonctionnalités de prise de rendez-vous en ligne et d’agenda, un panorama complet des prestations proposées.

Il est également possible d’y suivre l’actualité du salon et les opérations promotionnelles du moment. Un vrai plus dans la relation client !

Aujourd’hui, on se rend bien compte que le digital est très important pour la visibilité d’une entreprise. »
 

Émilie Gandon, fondatrice d'Aux bons soins d'Émilie

Le Chèque numérique en bref

Proposé aux artisans et commerçants franciliens, le chèque numérique est une aide pouvant aller jusqu’à 1.500 euros. Il permet de mener à bien plusieurs types d’investissements pour :

  • Améliorer la gestion digitale de l’activité,
  • Développer le marketing digital,
  • Développer le commerce en ligne.

Plus d'infos.

Le Chèque vert : un pas en direction de la transition écologique

Si la relation avec sa clientèle est primordiale pour Émilie Gandon, le respect de l’environnement l’est tout autant. Privilégiant les circuits courts, elle opte pour les produits naturels et, quand c’est possible, réutilisables. « Nous essayons de tendre au maximum vers les valeurs de l’écologie, notamment en travaillant avec des partenaires le plus locaux possible. Nous proposons même des produits fabriqués ici, à Carrières-sur-Seine. Pour le reste, nous avons fait le choix de proposer des produits bio, naturels avec comme objectif le zéro déchet », souligne-t-elle.

En 2021, Émilie a donc revu l’éclairage intérieur de son salon et son enseigne lumineuse pour passer à du 100% LED, avec à la clef une réduction substantielle de sa consommation électrique. Pour cela, elle a bénéficié d'une subvention de 1.500 euros au titre du Chèque vert, une aide régionale qui s’adresse aux commerçants et artisans franciliens qui s’engagent dans un investissement en faveur de la transition écologique.

Pour l'heure, aucune nouvelle transformation n'est prévu à l'institut Aux bons soins d'Émilie, mais l'envie de créer un nouvel établissement commence à faire son chemin dans l'esprit d'Émilie Gandon. La suite au prochain épisode !

Le Chèque vert en bref

Pouvant aller aller jusqu’à 1.500 euros, le Chèque vert peut être utilisé pour :

  • Développer le réemploi,
  • Optimiser le tri et la gestion des déchets,
  • Diminuer la consommation énergétique,
  • Améliorer la qualité de l’air intérieur,
  • Développer les mobilités douces.

Plus d'infos.