7 novembre 2019

Au cinéma, 3 films soutenus par la Région présentés à Cannes 2019

3 films sortis le 6 novembre 2019
Crédit photo : DR

L'Île-de-France est la 1re Région française à soutenir le cinéma et l'audiovisuel, avec un budget annuel de 20 millions d'euros. Preuve de ce soutien majeur avec la sortie simultanée, ce 6 novembre, de « J'ai perdu mon corps », « La Belle Époque » et « Et puis nous danserons ».

En consacrant plus de 20 millions d'euros par an au cinéma-audiovisuel, la Région Île-de-France en est le le 1er financeur public après le Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC) et France Télévisions.

Les sorties en salles de ce 6 novembre le prouvent de façon éclatante : on y trouve 3 films soutenus par la Région et ayant comme titre de gloire d'avoir été présentés à Cannes en mai 2019 !

Ces films ont bénéficié soit du Fonds de soutien à la production cinéma, soit d'une aide après réalisation cinéma. Dans tous les cas, il s'agit d'aides remboursables en cas de recettes d'exploitation suffisantes.

Il s'agit de :

« J'ai perdu mon corps » de Jérémy Chaplin

Crédit : Xilam

(1er film, récompensé le 22 mai 2019 par le Grand Prix Nespresso de la Semaine de la critique)
Animation avec les voix de Hakim Faris, Victoire du Bois, Patrick d'Assumçao...
Soutenu au titre du Fonds de soutien Cinéma et Audiovisuel (275.000 euros)

À Paris, la main tranchée d’un jeune homme s’échappe d’une salle de dissection, bien décidée à retrouver son corps. Au cours de sa cavale semée d’embûches, elle se remémore sa vie commune avec son propriétaire, jusqu’à sa rencontre avec Gabrielle. 
Plus d'infos.

« La Belle Époque  » de Nicolas Bedos

Crédit : Les Films du kiosque

Avec Daniel Auteuil, Fanny Ardant, Guillaume Canet, Doria Tillier, Denis Podalydès, Pierre Arditi... Tourné à Paris et aux studios de Saint-Ouen (93) notamment.
Soutenu au titre du Fonds de soutien Cinéma et Audiovisuel (460.000 euros)
Victor, un sexagénaire désabusé, voit sa vie bouleversée le jour où un brillant entrepreneur, lui propose, grâce à une attraction mélangeant artifices théâtraux et reconstitution historique, de replonger dans l’époque de son choix. Victor choisit de revivre la semaine la plus marquante de sa vie : celle où, 40 ans plus tôt, il rencontra le grand amour... 
Plus d'infos.

« Et puis nous danserons » de Levan Akin

Crédit : Ama Productions

Avec Ana Javakishvili, Giorgi Tsereteli... Tourné en Géorgie, finalisé en Île-de-France.
Soutenu au titre de l’Aide après réalisation (45.000 euros)
Merab est danseur depuis son plus jeune âge dans l’Ensemble national géorgien. Son monde est brusquement bouleversé lorsque le charismatique Irakli arrive et devient à la fois son plus fort rival et son plus grand désir.
Plus d'infos.

Cannes 2019 : 16 films soutenus présentés dont 4 récompensés

Sur les 16 films soutenus par la Région à Cannes 2019, 4 ont été récompensés : 

  • Les Misérables de Ladj Ly (Prix du jury ex aequo),
  • Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma (Prix du scénario),
  • La Cordillère des songes de Patricio Guzman (L'Œil d'or du documentaire)
  • J'ai perdu mon corps de Jérémy Clapin (Grand Prix de la Semaine de la critique). Plus d'infos.

L'Île-de-France, 1re Région à soutenir le cinéma-audiovisuel

L'Île-de-France est la 1re Région française en matière de soutien au cinéma et à l'audiovisuel, et pour l'accueil de tournages. Sa mobilisation en faveur des auteurs et des industries techniques se traduit par :