1 juin 2018

Apprentissage des langues : une application gratuite en février 2019

langues étrangères
Crédit photo : Bet_Noire / GettyImages

Les Franciliens maîtrisent mal les langues étrangères, mais ce n'est pas une fatalité. Pour y remédier, la Région fait concevoir un outil numérique d’apprentissage des langues accessible à tous, qui devrait être lancé courant février 2019.

Un budget de 6 millions d'euros
Lors de la séance plénière du 31 mai 2018, le Conseil régional a voté l’affectation d’un budget de 6 millions d'euros au projet de la plateforme multilingue.

Un apprentissage des langues facilité pour les Franciliens

Le faible niveau en anglais et dans les autres langues étrangères des Franciliens est pénalisant. Il nuit à leur employabilité et à leur parcours professionnel, tout comme à l’attractivité du territoire et à l’accueil des touristes. Pour faire évoluer les compétences linguistiques de la population francilienne, la Région fait développer un site et une application gratuite d'apprentissage des langues. Alors que l'appel d’offres a été ouvert le 22 février 2018, une première version de l'application doit être lancée courant février 2019.

Un outil adapté aux besoins de chacun

Cet outil d'apprentissage des langues sera développé dans une approche pédagogique, ludique et sans contraintes. Concrètement, les utilisateurs – au moins les 9 millions de Franciliens de plus de 18 ans – se connecteront gratuitement depuis leur ordinateur, tablette ou smartphone, et pourront choisir de consulter des cours, exercices, évaluations en anglais, allemand, français langue étrangère, dans un premier temps, puis dans d’autres langues (espagnol, chinois, portugais ) dans un second temps. Aucun niveau minimum ne sera requis. Selon l’usage de la langue, anglais conversationnel ou allemand professionnel par exemple, des modules spécifiques seront proposés. Les utilisateurs pourront tester leur niveau et valider leurs compétences linguistiques selon les normes du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL). Pour les demandeurs d’emplois, des tutoriels adaptés seront développés, à commencer par des accompagnements à la réalisation de CV.

Des projets similaires existent dans le monde mais aucun n’atteint l’envergure que la Région Île-de-France souhaite donner à son outil : le gouvernement wallon, en Belgique, a ouvert et financé une plateforme d'apprentissage des langues étrangères en 2011 qui, chaque jour, propose à ses abonnés de nouveaux contenus. Cet outil a bénéficié à plus de 440.000 utilisateurs. L'Andalousie a mis en place ce type de plateforme pour ses fonctionnaires (125.000) et le gouvernement du Canada l'envisage.

Vers une région multilingue

Permettre à tous les Franciliens d’accéder via cette plateforme à l'apprentissage des langues fait partie d’une volonté régionale plus globale de faire de l’Île-de-France une région multilingue d’ici 2022. Le taux de chômage, les Jeux olympiques de 2024, le Brexit sont autant d’enjeux qui ne peuvent pas s’envisager sans une meilleure maîtrise des langues étrangères. La Région mise donc également sur les lycées : d’une part, elle expérimente, en complément des cours classiques, des outils d’apprentissage tels que English Attack dans les lycées 100 % numériques ; d’autre part, elle développe l’offre éducative internationale avec des objectifs forts de création de 20.000 places dans les sections internationales et les classes bilingues dans les lycées publics franciliens d’ici 2020, et la construction de 3 nouveaux lycées internationaux en Île-de-France d’ici la rentrée 2021.