Aides régionales et appels à projets

Appel à projets « Relance industrie »

Dans le cadre de l’acte I de son Plan de relance économique, écologique et solidaire, qui fait de la relance de l’industrie en Île-de-France un enjeu prioritaire, la Région soutient la sauvegarde et le renouvellement du tissu industriel.

Pour quel type de projet ?

« Relance industrie » s’adresse prioritairement aux entreprises industrielles qui portent un projet de transformation, de modernisation, de relocalisation ou d’implantation de site de production sur le territoire francilien.

L’aide vise à financer des projets permettant de sauvegarder et renouveler le tissu industriel francilien, en veillant à intégrer les transformations numériques et écologiques indispensables à sa compétitivité et sa pérennité (*).

(*) : pour plus de précisions, vous pouvez consulter le règlement d’intervention et le cahier des charges, téléchargeables sur cette page.



Qui peut en bénéficier ?

  • Entreprises
  • Associations
Toutes entreprises (TPE-PME-ETI, associations) quelle que soit leur forme juridique, employant au maximum 4.999 salariés et dont le CA annuel n’excède pas 1,5 Md€.

Les entreprises visées ont prioritairement une activité industrielle de fabrication ou d'assemblage 

Le candidat doit posséder au moins un établissement en Île-de-France ou projeter d’en créer un dans le cadre du projet subventionné.

Quelle est la nature de l'aide ?

« Relance industrie » est une aide en subvention plafonnée à 800.000€ par projet.

Le taux de subvention est de 50%.

Ce taux peut être augmenté en fonction du caractère stratégique du projet et du besoin de financement.

Les dépenses éligibles sont prises en compte à dater du 12 mars 2020.


Quelles démarches ?

La demande est à déposer sur la plateforme régionale mesdemarches.iledefrance.fr entre le 24 juillet 2020 et le 21 septembre 2020 (midi).

Les entreprises lauréates deviennent membres du Paris Région Business Club (PRBC). Ce réseau unique compte plus de 3.000 membres à il propose des opportunités d’affaires, des mises en relation exclusives, des occasions de partage d’expérience et de visibilité pour accompagner leur croissance en complément de l’aide financière régionale.

 

A noter

TPE : très petite entreprise - moins de 10 salariés, dont le CA annuel est inférieur à 2 millions d’€ ou le total du bilan annuel n’excède pas 2 millions d’€ et qui n’est pas affiliée à un groupe de dimension supérieure.

PME - petite et moyenne entreprise - moins de 250 salariés, dont le CA annuel est inférieur à 50 millions d’€ ou le total du bilan annuel n’excède pas 43 millions d’€ et qui n’est pas affiliée à un groupe de dimension supérieure.

ETI : entreprise de taille intermédiaire : entre 250 et 4 999 salariés, dont le CA annuel est inférieur à 1,5 milliard  d’€ ou le total de bilan annuel n'excède pas 2 milliards d’€ et qui n’est pas affiliée à un groupe de dimension supérieure.