Un chantier d'envergure

innovucom
Jusqu’à la livraison de l’ensemble des nouveaux équipements au printemps 2018, 26 mois de travaux se succèderont. Organisés par phases pour limiter leur impact, ils permettront aux riverains et usagers de continuer à profiter de l’île.

Le projet s'inscrit dans une démarche « Chantier vert ». Les travaux sont organisés de manière à limiter l’ensemble des nuisances. Pour les riverains et usagers, d’une part, puisque le bruit et les salissures seront minimisés, les circulations et les stationnements, préservés. Pour l’environnement, d’autre part, avec une gestion réduisant au maximum l’impact des déchets et pollutions induites.

Les travaux sont organisé par phases : lorsqu’un équipement sera en construction, les autres resteront ouverts. Ainsi, les usagers pourront continuer à bénéficier des services et espaces de détente habituels. Dans la mesure du possible, les promenades restent accessibles tout au long du chantier, stationnements et circulations sont préservés.

25 % seulement des 180 hectares du site de Vaires seront impactés par les transformations

Les acteurs du projet

La Région Île-de-France est le principal opérateur de ce projet d’envergure. Maître d’ouvrage, elle a conçu le projet, son calendrier de réalisation et son budget.

La SAERP (Société d’aménagement et d’équipement de la région parisienne) est maître d’ouvrage délégué : elle organise et pilote la réalisation des études des travaux, assure la coordination entre les différents intervenants.
Les fédérations, ligue et comité régionaux de canoë-kayak et d’aviron contribueront à l’animation du site. L’île de loisirs est gérée par l’UCPA (Union nationale des centres sportifs de plein air). Elle sera un relais très impliqué pour que les activités se déroulent au mieux pendant la phase travaux. Les espaces naturels sont gérés par l’Agence des Espaces Verts de la Région (AEV).

Budget et financement : 100 % public

La réalisation du projet est évaluée à 75 millions d’euros. Son financement est assuré à 80 % par la Région Île-de-France et à 20 % par l’État, au travers du ministère des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports.

Printemps 2018
Livraison de l’ensemble et mise en service
Mars 2016 - octobre 2017
Réalisation du stade d'eau vive
Mars à novembre 2016
Construction du bâtiment des logements
Fin 2015
Début des travaux
Décembre 2014 > avril 2015
Consultation des entreprises

Tags