Les radios de proximité, par leur audience et les sujets qu’elles traitent, sont des acteurs essentiels du lien social et des moteurs de la vitalité locale. Le soutien à ces médias procède de la volonté de l’exécutif local d’appuyer et d’encourager les initiatives touchant au plus près les Franciliens et favorisant une information régionale.

Objectifs de l'aide

Ce dispositif d’aide spécifique en fonctionnement s’attache à renforcer l’accompagnement des radios franciliennes dans leur rôle de service de communication sociale de proximité, et plus particulièrement sur les sujets concernant la jeunesse, le sport, la citoyenneté, et la défense des valeurs de la République.

 

Bénéficiaires

Les organismes bénéficiaires de l’aide régionale, au titre des projets sont des radios locales franciliennes justifiant de l’autorisation d’émettre du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) en catégorie A, c’est-à-dire « des services de radio associatifs accomplissant une mission de communication sociale de proximité et dont les ressources commerciales provenant de la publicité de marque ou du parrainage sont inférieures à 20% de leur chiffre d’affaires total ».

Ces structures devront justifier avoir plus de 1 an d’existence lors de la demande de subvention et d’un bilan d’exercice comptable de l’année écoulée.

 

Critères d'éligibilité

Les projets devront démarrer à partir du vote en Commission permanente, sauf autorisation exceptionnelle de démarrage anticipé, conformément aux dispositions du règlement budgétaire et financier en vigueur.

Ils pourront être annuels ou s’inscrire dans la durée, dans le cadre de conventions pluriannuelles, notamment lorsqu’ils comprennent des actions régionales impliquant un nombre important d’auditeurs et/ou participants, et s’inscrivant dans plusieurs actions éligibles. Ces projets ne pourront toutefois pas dépasser 3 années, et chaque année devra faire l’objet d’une évaluation.

Des cofinancements, non obligatoires mais souhaités, peuvent provenir de sources diverses : État, autres collectivités, fondations, fonds privés. Ils doivent être anticipés et détaillés dans le dossier de demande de subvention.

 

Nature des projets soutenus

Les projets accompagnés dans le cadre du soutien aux radios locales devront s’inscrire dans une mission de communication sociale de proximité. Cette mission se déclinera par la mise en place d’actions s’inscrivant dans les exigences du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) :

  • actions culturelles et éducatives,
  • actions en faveur des échanges entre groupes sociaux et culturels,
  • actions en faveur de l’intégration et de la lutte contre toutes les formes de discriminations et pour l’égalité femmes-hommes et des personnes en situation de handicap,
  • actions en faveur de l’environnement et du développement local.

La Région soutient les projets des médias autour de ces thématiques qui entrent dans le champ des engagements de la Région Île-de-France : l’emploi, la formation, le handicap, le sport, la transmission et la défense des valeurs de la République et du principe de laïcité ainsi que l’engagement dans la prévention de la radicalisation qui renforcent leur rôle de liant, informateur / médiateur, auprès des Franciliens.

L’examen de l’éligibilité du projet portera sur la démarche mise en place par le porteur de projet suivant des critères principalement méthodologiques :

  • l’ingénierie développée,
  • la construction de la démarche avec les habitants,
  • l’évaluation du nombre d’auditeurs et/ou de personnes touchées,
  • la capacité à diffuser des informations d’intérêt régionales, notamment en matière sportive et citoyenne,en particulier des événements sportifs locaux en lien avec le Comité régional olympique et sportif d’Île-de-France (Crosif) ainsi que les animations et événements organisés dans les îles de loisirs situées dans l’aire de diffusion des médias,
  • le mode d’évaluation envisagé et critères permettant de mesurer les effets du projet.

Seront privilégiés les projets présentant une dimension régionale et qui contribuent à : 

  • mener une communication de proximité, notamment sur les initiatives locales et les sujets concernant les questions de jeunesse, de citoyenneté, de culture, d’apprentissage, de formation professionnelle, ou encore sportives et de loisirs ; créer du lien social, en donnant la parole aux auditeurs acteurs du territoire sur lequel ils diffusent.
  • diffuser, en s’appuyant sur un partenariat avec le Comité régional olympique et sportif d’Île-de-France, des informations et reportages concernant les manifestations et événements sportifs, en vue de favoriser le développement de la pratique sportive en Île-de-France.
  • identifier dans leur programme les émissions traitant de prévention de la radicalisation de lutte contre les discriminations et de défense des valeurs de la République.

 

Modalités de l’aide 

Les dépenses éligibles se composent de dépenses de fonctionnement exclusivement imputables à la mise en œuvre des projets retenus dans le cadre de ce dispositif, elles ne doivent pas couvrir les dépenses de fonctionnement courantes de la structure.

Les dépenses prises en compte sont les dépenses hors taxes, sauf si les bénéficiaires justifient qu’ils ne récupèrent pas, d’une façon ou d’une autre, en tout ou en partie, directement ou indirectement, la TVA.

La subvention régionale est fixée à 50% maximum de la dépense subventionnable, dans la limite d’un plafond annuel de subvention fixé à 15.000€ maximum par an, soit 45.000€ maximum sur 3 ans. Les dépenses pourront inclure notamment des frais techniques et administratifs, de communication, d’organisation, de personnel, de diffusion et d’émission, de production, uniquement dédiés au projet.

Les aides apportées dans ce cadre sont distinctes et non cumulables avec des subventions régionales issues des autres dispositifs régionaux.

Aucun nouveau soutien financier ne sera apporté à un organisme qui n’aurait pas produit un compte-rendu d’étape (bilan financier et qualitatif) à un projet en cours.

 

Démarches

Les dossiers complets et déposés dans les délais sur la plateforme des aides régionales mesdemarches.iledefrance.fr seront pré-instruits par les services régionaux.

Les projets sélectionnés seront soumis pour approbation à la Commission permanente, seule compétente à décider du soutien régional et dans la limite de la disponibilité des crédits.

Les opérations pourront débuter dès attribution de la subvention par la commission permanente.

Une fois la subvention attribuée aux organismes pour mener à bien leur(s) projet(s), une convention sera signée entre l’organisme bénéficiaire du projet, attributaire de la subvention, et la Région.

Au-delà de la mise en œuvre du projet/programme soutenu, les bénéficiaires du dispositif devront en outre s’engager à diffuser les résultats de leur projet en précisant toujours la contribution régionale notamment par la mention du rôle de partenariat de la région et la présence du logo régional sur tous les documents concernant le projet.

 

À noter : la charte des valeurs de la République et de la laïcité, adoptée le 9 mars 2017 et modifiée le 21 novembre 2018, est disponible ici.
Quant à la lettre d'engagement de stagiaires, elle est téléchargeable ici.
 

Contacts

Pour de plus amples informations, veuillez écrire à salima [dot] benabdallahatiledefrance [dot] fr