La Région soutient les modes de garde alternatifs et innovants en investissement et en fonctionnement.

Objectifs

La Région entend se positionner comme un acteur engagé, actif et solidaire des familles franciliennes, protecteur de la petite enfance, facilitateur des femmes souhaitant retourner à l’emploi et, enfin, incitateur de solutions nouvelles pour aider et former les personnels intervenant dans le secteur de la petite enfance, en permettant de :

  • Couvrir de nouveaux modes de garde du petit enfant, qu’ils soient collectifs ou individuels,
  • Favoriser l’accueil mixte d’enfants handicapés et non handicapés, offrant ainsi aux parents de jeunes enfants en situation de handicap la possibilité de trouver des solutions alternatives,
  • Soutenir le développement de services innovants (horaires décalés, structures itinérantes, etc.), notamment pour les femmes en situation de retour à l’emploi,
  • Couvrir les besoins spécifiques de certains territoires, notamment l’ultra-ruralité,
  • Faciliter et développer l’activité et la formation des personnels du secteur de la petite enfance (création de maisons d’assistants maternels – MAM – et de relais d’auxiliaires parentales – RAP),
  • Soutenir des projets axés sur la parentalité et le développement de l’enfant.

Bénéficiaires

Associations, collectivités territoriales, groupements d'intérêt public, etc. (voir liste des maîtres d’ouvrage éligibles dans le règlement en pièce jointe)  

Nature des projets soutenus

Sont éligibles les projets innovants permettant l’accueil et le développement des enfants de leur naissance à leur 4e anniversaire, non scolarisés, ou des enfants porteurs de handicap jusqu’à 6 ans, ainsi que les projets favorisant la professionnalisation des personnels de la petite enfance et la parentalité, entendue comme le renforcement des compétences parentales et l’amélioration du lien parents-enfants.

Sont considérés comme des projets socialement innovants ceux qui, du fait de leur objet, leur modus operandi ou leur public, apportent des réponses inédites avec une efficience nouvelle.

Pour plus de détails voir le règlement en pièce jointe.

Modalités de l’aide 

  • Modalités relatives aux aides en investissement
    La subvention régionale s’élève à 50% maximum de la dépense subventionnable du coût de l’action présentée, et à un montant plafond de 300.000€.
  • Modalités relatives aux aides en fonctionnement
    La subvention régionale s’élève à 50% maximum de la dépense subventionnable du coût de l’action présentée, et à un montant plafond de 50.000€.

Les dépenses éligibles sont détaillées dans le règlement en pièce jointe.

 

Démarches

La transmission du dossier se fait via la plateforme des aides régionales, mesdemarches.iledefrance.fr.

Ouverture continue.

Tags