L'aide à la Permanence artistique et culturelle (PAC) s'adresse aussi aux fabriques de culture et aux équipes artistiques professionnelles indépendantes.
Cliquez ici pour plus d'infos sur la PAC.

Nature de l’aide

L’aide régionale est liée aux crédits de fonctionnement du budget régional et porte sur un projet spécifique qui fait l’objet d’un budget analytique.

Objectifs spécifiques

  • Favoriser à l’échelle régionale un maillage d’équipements culturels de qualité tant au plan technique qu’artistique, permettant de contribuer à l’accès de tous à la culture et de réduire les inégalités territoriales.
  • Favoriser l’accueil en résidences longues de compagnies professionnelles.
  • Soutenir la création et la diffusion.
  • Inciter les structures à proposer des projets en lien avec les artistes pour aller au-devant des publics.

Critères d’éligibilité du projet

Le projet de Permanence artistique et culturelle doit être composé :

  • D’un projet artistique qui comprend :
    • Des accueils de résidences d’artistes de moyennes ou longues durées avec un descriptif des conditions précises de leur mise en œuvre (durée, moyens mis à disposition, aide à la production, accompagnement professionnel et/ou à la diffusion, actions avec les publics…)
    • L’accompagnement d’équipes artistiques dont une part de jeunes équipes
    • Un soutien à la création incluant au moins un apport en coproduction
    • Un soutien à l’innovation artistique (3D, numérique, interaction avec les publics par exemple…) 
  • d’un projet pour les publics et le territoire qui comprend :
    • Des partenariats locaux (associations, acteurs culturels, lycées…)
    • Un niveau de diffusion significatif, incluant le cas échéant des représentations en série et/ou de la diffusion hors les murs
    • De l’action culturelle et une politique de développement des publics
    • Des projets d’éducation artistique et culturelle en lycée et/ou CFA et/ou îles de loisirs

Critères d’attribution

  • La nature, les objectifs, le contenu et la singularité du projet,
  • Les conditions d’accueil et d’accompagnement des artistes, la qualité et le niveau d’engagement des lieux ou opérateurs auprès des artistes,
  • Les conditions de la rencontre artistique avec les publics, les habitants et notamment les jeunes,
  • La diversité et la pertinence des partenariats engagés (insertion dans les réseaux professionnels, existence de projets communs avec d’autres structures, etc.),
  • La cohérence du budget et la viabilité du projet (niveaux d’engagement des autres partenaires publics et des recettes propres, etc.),
  • L’inscription du projet dans les objectifs de la politique régionale,
  • Le soutien régional est prioritairement accordé aux structures situées dans des territoires peu pourvus en offre culturelle, ainsi qu’aux structures non bénéficiaires d’une aide régionale au titre d’un autre dispositif culturel, hors dispositifs de soutien au spectacle vivant.

Modalités de calcul du financement régional

Les frais de fonctionnement généraux relatifs au projet peuvent être pris en compte dans la limite de 20% du budget du projet.
Le soutien régional est plafonné à 40% des dépenses subventionnables du projet, dans la limite d’une subvention régionale de 250.000€.

Contacts

Conseil régional d’Île-de-France
Direction de la culture
Service spectacle vivant,
2, rue Simone-Veil
93400 Saint-Ouen

Jeanne Chenu-Fert - départements 75, 78 et 92
jeanne [dot] chenu-fertatiledefrance [dot] fr

Élise Czernichow - départements 75, 95 et 93 (sauf EPT Est ensemble)
elise [dot] czernichowatiledefrance [dot] fr

Carine Eymard - départements 75, 91 et 94
carine [dot] eymardatiledefrance [dot] fr

Isabelle Pellissier - départements 75, 77 et 93 (EPT Est ensemble)
isabelle [dot] pellissieratiledefrance [dot] fr

Gestionnaire :
Corine Lambert
corine [dot] lambertatiledefrance [dot] fr