Les étudiants en kinésithérapie et maïeutique peuvent bénéficier d’une bourse régionale en contrepartie d’une installation dans les territoires carencés pour y redynamiser l’offre de soins.

Objectif

Le virage ambulatoire, le vieillissement de la population et le développement des maladies chroniques donnent aux sages-femmes et aux professionnels paramédicaux, notamment les masseurs-kinésithérapeutes, toute leur place dans l’équilibre de l’offre de soins et le dynamisme des territoires.

Ainsi, les étudiants en kinésithérapie et maïeutique peuvent bénéficier d’une bourse régionale en contrepartie d’une installation dans les territoires carencés pour y redynamiser l’offre de soins.

Bénéficiaires

Les étudiants en avant-dernière année de kinésithérapie ou maïeutique.

Critères d'éligibilité

Le bénéficiaire s’engage, dans les 6 mois qui suivent l’obtention de son diplôme d’État, à exercer, de manière majoritaire, son activité durant une période minimale de 3 ans consécutifs, en appliquant une tarification conventionnelle de secteur 1, sans majoration, en libéral ou à titre salarié dans une structure à but non lucratif et hors secteur hospitalier, sur l’une des communes situées sur le territoire de la/les collectivité(s) partenaire(s) et classée en zone déficitaire ou fragilisée dans le cadre du zonage établi par l’Agence régionale de santé d’Île-de-France au moment de la signature de la présente convention, ou intégrée à ce classement au moment de l’installation effective du bénéficiaire.

Dès son installation, et chaque année à la date anniversaire de cette installation, le bénéficiaire s’engage à adresser, par courrier envoyé en recommandé avec demande d’avis de réception postal par la Région et à la/les collectivité(s) partenaire(s), une attestation sur l’honneur de son lieu d’exercice, indiquant son adresse professionnelle et son statut.

Modalités de l’aide 

La Région leur apporte une aide de 8.400€ par an sur leurs 2 dernières années d’étude.

L’aide régionale peut être complétée par l’aide d’une collectivité partenaire pouvant aller jusqu’à 300€ par mois pendant 2 ans.

Pour les contrats établis après l’avant dernière année d’étude, le versement sera limité à un an, les autres dispositions du contrat n’étant pas modifiées. L’aide régionale sera versée intégralement une fois par an à partir de la date de signature de la convention par les trois parties.

Démarches

La transmission du dossier se fait via la plateforme des aides régionales, mesdemarches.iledefrance.fr.

Ouverture continue.

Contact

Magdouda Bendjebla
magdouda [dot] bendjeblaatiledefrance [dot] fr
Tél. : 01 53 85 74 62

Véronique Boislaville
veronique [dot] boislavilleatiledefrance [dot] fr
Tél. : 01 53 85 75 77

Tags