La Région Île-de-France propose une aide financière qui encourage et facilite la mobilité des jeunes chercheurs inscrits en thèse dans l’une des écoles doctorales franciliennes, dans le domaine des sciences humaines et sociales.

Public éligible

L’aide s’adresse aux jeunes chercheurs en sciences humaines et sociales, sans condition de nationalité, inscrits en première ou deuxième année de thèse, dans l’un des laboratoires des écoles doctorales implantées en Île-de-France.

Sont prioritaires les étudiants ne percevant aucune rémunération pour des activités liées à la poursuite de leurs études.

Ne sont pas éligibles les doctorants bénéficiaires d’une allocation de recherche financée par la Région.

 

Démarches et modalités d’attribution

Pour bénéficier de l’aide, le doctorant candidat doit, avant le 11 mai 2017, s’inscrire en ligne sur la plateforme dématérialisée des aides régionales, http://par.iledefrance.fr, et transmettre en parallèle son dossier d’inscription avec pièces justificatives à son école doctorale.

L’école doctorale définit des critères de priorité et procède à une présélection des candidatures (dans la limite du nombre fixé par la Région) qu’elle transmet aux services régionaux avant le 12 juin 2017.

La sélection finale des candidatures est effectuée par la Région et fait l’objet d’une attribution de l’aide par la Commission permanente du Conseil régional de septembre 2017.

 

Modalités d’intervention

Le soutien régional peut s’élever jusqu’à 4.000€ maximum et s’étaler sur 3 ans à partir de la date d’attribution de la Commission permanente.

Il fait l’objet d’un contrat conclu entre le doctorant bénéficiaire et la Région Île-de-France.

Il vise à couvrir les dépenses de mobilité à l’étranger réalisées entre octobre 2017 et octobre 2020 dans le cadre du programme de recherche poursuivi (études de terrain, stages, séjours d’études, participation à des séminaires et colloques internationaux).

Pour plus d’informations, consultez le règlement régional d’intervention téléchargeable ci-dessous.