Dans le cadre de sa stratégie pour devenir la 1re « Smart Region » d’Europe, la Région Île-de-France lance un appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour soutenir l'expérimentation de formations à distance innovantes.

L’exécutif régional souhaite faire de l’Ile de France la première « Smart Région » d’Europe. Aussi, dans le cadre de sa stratégie numérique, il entend favoriser une dynamique d’évolution de l’offre des organismes de formation avec lesquels la Région travaille depuis plusieurs années.

En effet, sur ce secteur, le développement de nouveaux outils et usages numériques, particulièrement des MOOC/SPOC, des classes virtuelles, des jeux sérieux, des réseaux sociaux modifient profondément la façon d’apprendre et offrent par le biais du numérique une deuxième chance pour se former.

En matière de formation professionnelle, la Région souhaite explorer et saisir les opportunités que peuvent apporter ces nouvelles modalités, afin de compléter et d’enrichir les formations qu’elle finance déjà en présentiel, grâce à la mise à disposition de ressources pédagogiques en ligne et à la diversification des modalités d’interaction entre les formateurs et les stagiaires (mails, chat, classes inversées, Gamification).

Pour ce faire, dans le cadre de son programme « Soutien régional aux actions expérimentales de sécurisation de parcours de formation tournés vers l’emploi »1, la Région d’Ile-de-France lance son Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) 2017 formation E-learning « 2ème chance numérique Ile-de-France » avec une dotation prévisionnelle de 1 500 000€.

 

Objectifs et axes

L'objectif de cet appel à manifestation d’intérêt (AMI) est de soutenir des expérimentations dont l’action ne pourra excéder 24 mois et qui portent sur les axes suivants :

  1. Formation hybride (blended learning) ;
  2. Formation 100% à distance de type SPOC ou en télé présentiel ;
  3. Formations langue « Anglais à visée professionnelle » 100% à distance sur les métiers en tension (logistique, tourisme, restauration…).

    Les actions en anglais seront sélectionnées en fonction de leur degré d’innovation notamment pédagogique.

Étant entendu que l’accès à la qualification et à l’emploi sont recherchés dans tous les cas, l’appel à manifestation d’intérêt régional repose sur les priorités suivantes :

  1. Priorité pour les formations qui visent un titre inscrit au RNCP et /ou éligibles au CPF ou certification dans le cas des langues ;
  2. Priorité aux formations avec mentoring, tutorat et accompagnement ;
  3. Priorité aux formations permettant un retour rapide à l’emploi.

Les dossiers qui présentent des garanties en termes de retour rapide à l’emploi et ciblent une certification/ un diplôme seront prioritaires.
Les projets doivent cibler les demandeurs d’emploi et les jeunes en insertion professionnelle franciliens.

 

Bénéficiaires

Toutes les associations, entreprises ou structures publiques œuvrant dans le domaine de l’insertion, de la formation ou de l’emploi et étant à même de monter, coordonner et réaliser ces actions.

Elles devront se prévaloir de partenariats diversifiés et adaptés au projet, constitué notamment d’acteurs de l’insertion ou de l’emploi (Missions locales, Pôle emploi, PLIE, MDEF, services sociaux…), de la formation, d’acteurs sociaux et du monde économique (Conseils départementaux, collectivités territoriales, partenaires sociaux, OPCA, entreprises, organismes consulaires…), mais également de tout autre expert (universitaires, chercheurs, consultants, partenaires étrangers experts des  problématiques d’emploi…).

 

Les dossiers de candidature doivent être transmis par courriel à AAP-NUMatiledefrance [dot] fr

Le suivi des dossiers sera fait par la direction de la formation professionnelle.

Les projets retenus seront proposés au vote des élus, lors d’une Commission permanente.

Infos pratiques

Date de clôture: 
15 sep. 2017

Contact

Pour tout renseignement, écrivez à said [dot] ouairematiledefrance [dot] fr ou marc [dot] faisanatiledefrance [dot] fr