Publié le 27 janvier 2021

Aide « Monte ta franchise » : un salon de coiffure de L’Haÿ-les-Roses, vecteur de lien social

Crédit photo : DR

Bruna Texeira a repris, à la veille du premier confinement, un salon de coiffure dans le centre d'une ville du Val-de-Marne grâce à l’aide régionale « Monte ta franchise ». Récit d’une aventure entrepreneuriale optimiste malgré la pandémie. 

« Monte ta franchise », c’est quoi ?

L’aide régionale « Monte ta franchise », permet d’obtenir l’apport financier nécessaire à la création d’une entreprise en franchise via un prêt de 40.000 à 500.000 euros remboursable en 7 ans et un accompagnement.

Plus d'infos sur l'aide.

►Déposez votre candidature sur montetafranchise.com

Avec un bel accent qui donne des envies de Portugal, Bruna Texeira, dirigeante de salon de coiffure, raconte ses premiers pas de franchisée, démarche qu'elle a accomplie avec l’aide régionale « Monte ta franchise » : « On a fermé pendant le premier confinement, cela n’a pas été simple mais on a bien travaillé en février. Et nous avons la chance d’avoir une clientèle fidèle, donc de la trésorerie. Cela nous permet d’envisager les choses avec sérénité. »

Réputation et savoir-faire 

Celle qui fut propriétaire d’un salon au Portugal poursuit son parcours dans la coiffure après son arrivée en France en 2008. Puis, elle travaille 1 an comme coiffeuse, dans le salon Saint-Algue de L’Haÿ-les-Roses (94), avant de proposer à sa propriétaire de lui succéder.

Elle souligne l'importance du lien humain dans sa démarche : « Pour nos clients, c’est très important de venir nous voir. Certains nous disent que cela compte plus qu’un psychologue ! Je suis heureuse de les rendre heureux, c’est ma motivation principale. »

Une aventure rendue possible grâce à « Monte ta franchise »

Pour reprendre le salon, l’entrepreneure a bénéficié de l’aide régionale « Monte ta franchise », qui soutient la création d’une entreprise en franchise via un prêt remboursable et de l'accompagnement (voir encadré). L’ancienneté et l’emplacement de l’enseigne, installée depuis 25 ans dans le centre-ville, lui permettent d’entrevoir les mois à venir sans inquiétude majeure. Avec une trentaine de clients et clientes par jour, la nouvelle franchisée a déjà recruté 1 apprenti en plus des 5 salariés historiques de l’entreprise. 

Le salon de coiffure s'est adapté à la crise sanitaire

En ces temps épidémiques, Bruna Texeira, a adapté ses horaires. Elle ferme désormais son salon à 18h mais ouvrira les jours fériés pour compenser. Et en plus des traditionnels services de coiffure, Bruna Texeira propose des prestations esthétiques dans sa boutique : extensions cils, massages, tatouages de sourcils… De quoi maintenir le lien social en ces temps incertains.