Publié le 19 février 2020

Agriculture 2020 : favoriser la formation et l’installation des exploitants

champs-agriculture

Crédit photo : William Dupuy / Picturetank

Face à une population d’agriculteurs vieillissante, la Région mise sur la formation et le soutien à l’installation pour susciter des vocations en agriculture. En ciblant les jeunes tout comme des Franciliens en voie de reconversion professionnelle. 

Plus d'infos sur le soutien à la formation et à l'installation

Téléchargez notre fiche de synthèse.

Plus de 20% des agriculteurs franciliens ayant aujourd'hui plus de 60 ans, la Région fait de la question du renouvellement de génération dans l'agriculture une cause régionale. Elle a en parallèle la volonté de féminiser la profession d'agriculteur. 

Pour préparer l’avenir des exploitations agricoles d'Île-de-France, la Région a principalement 2 leviers d'action : la formation et l'installation.

1 - La Région, soutien de la formation des agriculteurs

  • Sur les 8.000 élèves inscrits dans l’ensemble des formations agricoles en Île-de-France, 1.000 effectuent leur scolarité dans les 4 lycées gérés par la Région, à Saint-Germain-en-Laye (78), Brie-Comte-Robert (77), Chailly-en-Brie (77) et Montreuil (93).
  • Près de 4.200 actions de formation professionnelle en matière d'agriculture ont été financées par la Région depuis 2016. 
  • La Région, qui propose plus de 35 formations aux métiers de l’agriculture, est par ailleurs chargée de plusieurs CFA à Saint-Germain-en-Laye (78) et à Tremblay-en-France (93) dans le secteur horticole. 
  • Un appel à projets, lancé début 2020, va expérimenter de nouvelles voies d’accès aux métiers agricoles dans le cadre du Plan régional d’investissement dans les compétences (PRIC).
  • L’enseignement des métiers de l’agriculture sera mieux valorisé auprès des élèves et des jeunes par la Région, désormais compétente en matière d’orientation dans l’enseignement secondaire. Le but est de diversifier les profils qui accèdent aux métiers de l'agriculture.
  • La reconversion professionnelle vers les métiers du secteur agricole va être facilitée en ouvrant davantage l’offre de formation régionale aux demandeurs d’emploi qui souhaitent  changer de filière professionnelle, y compris via l’apprentissage.

2 - La Région, soutien de l'installation des nouveaux agriculteurs

Deveniragriculteuridf.fr

Pour susciter des vocations d'agriculteurs, la Région a aussi financé la création du site deveniragriculteuridf.fr géré par le réseau Jeunes agriculteurs d’Île-de-France et destiné à faire la promotion de leur métier.

En Île-de-France, 228 installations de nouveaux agriculteurs (aidées et non aidées) ont été recensées en 2018. Pari gagné pour la Région dont le Pacte agricole a notamment pour priorité de compter 200 nouveaux jeunes agriculteurs par an sur le territoire. (N.B. : les données pour l’année 2019 ne sont pas encore connues.)

Pour atteindre cet objectif, la Région s’est dotée d’un dispositif comprenant 5 mesures, dont 4 inédites, pour accompagner chaque porteur de projet au cours des premières années de son installation : 

  1. Soutien aux activités des points accueil installation (PAI), au service des créateurs et repreneurs d'entreprise en agriculture,
  2. Conseil à l’installation,
  3. Préparation à l’installation,
  4. Aide au suivi du nouvel exploitant,
  5. Incitation à la transmission.