Le 15 mai 2018

Shoot the book !

La rédaction
Dix ouvrages à fort potentiel d'adaptation audiovisuelle sont présentés à des producteurs internationaux en marge du Festival de Cannes, ce 15 mai.

Parce que le livre est une source inépuisable de scénarios pour le cinéma, Shoot the Book ! le célèbre lors du plus grand festival du 7e art : celui de Cannes.

Organisé par la Société civile des éditeurs de langue française et le Bureau international de l’édition française, avec notamment la Commission du film d’Île-de-France, cet événement vise à promouvoir l’adaptation cinématographique d’œuvres littéraires françaises de fiction auprès des producteurs internationaux.

Pour ce qui sera sa 5e édition, ce 15 mai, Shoot the Book ! sera l'occasion de présenter (succinctement, en anglais) 10 ouvrages sélectionnés par un jury de professionnels pour leur potentiel d’adaptation audiovisuelle : LAmie des jours en feu d’Élizabeth Rasy (Seuil), L’Apocalypse selon Magda de Chloé Vollmer et Carole Maurel (Delcourt), L’Art de perdre d’Alice Zeniter (Flammarion), La Déesse des petites victoires de Yannick Le Grannec (Anne Carrière), Guantanamo Kid de Jérôme Tubiana, Alexandre Franc et Mohamed el Gorani (Dargaud), L’Île du lundi de Philippe Colas et Éric Villeclary (French Pulp), Max de Sarah Cohen-Scali (Gallimard Jeunesse), Opération César de Garance Le Coisne (Stock), Le Parrain et le Rabbin de Sam Bernett (Le Cherche Midi) et Obolé d’Aka Morchiladze (Bakur Sulakari publishing).

Le dernier livre marque l'ouverture de l'événement à l’édition internationale. Il provient de Géorgie, pays invité d’honneur à la Foire internationale du livre de Francfort en 2018.

La veille des pitchs, le 14 mai, l’Institut français et European Audiovisual Entrepreneurs (EAVE), principale association de producteurs audiovisuels européens, organiseront une journée sur l’adaptation et la coproduction internationale.

Tags

Infos pratiques

Adresse : 
Palais des Festivals
Boulevard de la Croisette
06400 Cannes

De 10h30 à 13h

Organisme associé

Depuis 2004, la Commission du film assure la promotion de l’ensemble de la filière cinématographique et audiovisuelle francilienne.