L’école des femmes : le lycée Hélène-Boucher à Paris, un exemple de l'architecture scolaire des années 1930

La rédaction
Le 16 sep. 2017
Dans le cadre des Journées du patrimoine, le samedi 16 septembre, découvrez le premier lycée de Paris à avoir reçu le nom d'une femme. Un bâtiment scolaire qui sort de l'ordinaire à plus d'un titre !

Découvrez le huitième lycée de jeunes filles de Paris et le premier à avoir pris le nom d’une femme ! Cet établissement, qui a ouvert ses portes en 1937 en tant qu’annexe du lycée Victor-Hugo, porte le nom d’une femme décédée à peine trois ans auparavant : Hélène Boucher, pionnière de l’aviation et militante du droit de vote des femmes.

À l’image de cette héroïne, le bâtiment incarne la modernité, à la fois par son architecture de béton rose, par son décor – qui rompt avec l’iconographie des grands hommes au profit d’une vision de ses élèves bien incarnée dans la vie contemporaine – et par sa position dans le tissu urbain, dans un quartier populaire alors situé aux confins de la capitale.

Visite assurée par Emmanuelle Philippe, conservateur du patrimoine à la Région Île-de-France.

Ce lycée est étudié par le service Patrimoines et Inventaire de la Région Île-de-France dans le cadre d’une campagne de labellisation sur les lycées franciliens du XXe siècle en partenariat avec la Drac Île-de-France.

Photos : © Région Île-de-France. Jean-Bernard Vialles. ADAGP 2016

Infos pratiques

Adresse : 
Lycée Hélène-Boucher
Cours de Vincennes
75020 Paris
Accès : 

métro 1 (Porte-de-Vincennes)

À 16h (durée : 2 heures)

Réservations en ligne

Dans la limite des 25 places disponibles

Opération spéciale

Parcours en péniche, découverte de la loge d'Yvonne Printemps à la Michodière, d'un nouvel édifice à la Cité internationale universitaire, d'ateliers d'artistes, de moulins...