L'action régionale en matière de santé

Lutter contre la désertification médicale, sensibiliser les jeunes sur la vie affective et sexuelle et les conduites à risque, combattre le VIH : la Région s’engage pour la santé de tous…

L’Île-de-France est  la région française qui a connu la plus forte baisse de médecins entre 2007 et 2015 : - 6%, soit 1.835 praticiens en moins. Pour lutter contre la désertification médicale, la Région aide les jeunes médecins à s’installer dans les zones de pénurie. Elle soutient aussi financièrement l’ouverture de maisons pluridisciplinaires de santé, notamment dans les territoires ruraux.

Auprès de jeunes, la Région fait de l’information et de l’accès à la contraception, et de la prévention des infections sexuellement transmissibles et des grossesses précoces l’une de ses priorités. Elle a ainsi créé l’iPass contraception, un site d’information sur la contraception et les risques liés à la vie sexuelle, basé sur une cartographie interactive des centres de planification familiale et autres lieux utiles. Au-delà, elle finance le Centre régional d’information et de prévention sida et pour la santé des jeunes (Crips), qui sensibilise chaque année plus de 20.000 jeunes sur la vie affective et sexuelle, les conduites à risques, et qui assure désormais de la prévention santé plus large des jeunes. La Région se soucie également de la santé des étudiants, en finançant à hauteur de 200€ la complémentaire santé des boursiers.

La Région, à l’instar de la Ville de Paris, s’est lancé le défi d’une Île-de-France sans sida, et fait ainsi siens les objectifs de l’ONUSida : d’ici à 2020, 90% de la population vivant avec le VIH doit connaître son statut et 90% de celle-ci doit recevoir un traitement, pour qu’à terme l’épidémie soit éradiquée.

Autre priorité régionale en matière de santé : les formations sanitaires et sociales, un secteur en croissance et pourvoyeur d’emplois sur tout le territoire. La Région finance les établissements (23 centres et 108 écoles) et les bourses de leurs stagiaires.

Photo : centre de santé municipal d'Aubervilliers © Éric Garault/Picturetank

Article

Informer, conseiller et orienter les jeunes Franciliens pour les aider à mieux appréhender les questions liées à leur sexualité et à la contraception. C’est l’objectif du nouveau site régional ipasscontraception.fr.

Reportage

Ce village de 2.700 habitants aux confins de la Seine-et-Marne risquait de perdre son dernier médecin. Dans le cadre de sa lutte contre les déserts médicaux, la Région l’a aidé à transformer l’ancienne poste en cabinet médical grâce à une subvention de 50.000 €.