14 novembre 2019

4 Chaires d'excellence internationale votées par la Commission permanente de la Région Île-de-France

Communiqué de presse

 

4 Chaires d'excellence internationale votées par la Commission permanente de la Région Île-de-France

 

La commission permanente de la Région Île-de-France, réunie ce jour, a voté le financement de 4 chaires d'excellence internationale, dites chaires « Blaise Pascal », à hauteur de 680 000 euros.

 

Les chercheurs lauréats de renommée internationale s'engagent à rester un an dans un laboratoire d'Île-de-France. Leurs travaux permettent d'enrichir les projets franciliens de recherche, de favoriser leurs retombées socio-économiques en Île-de-France et de développer l'attractivité des campus et des laboratoires de recherche franciliens. Telle est l'ambition des chaires d'excellence Blaise Pascal, financées par la Région et décernées chaque année à 4 chercheurs de très haut niveau, de toutes disciplines et de réputation mondiale accueillis dans un établissement d'enseignement supérieur d'Île-de-France.

 

Esther Duflo, prix Nobel d'économie 2019, avait ainsi pu bénéficier de l'aide de la Région Île-de-France en étant titulaire d'une Chaire Blaise Pascal régionale en 2016.

 

Les 4 lauréats de cette année sont :

 

- Nora Berrah, chercheuse américaine, professeure à l'Université du Connecticut, physicienne et spécialiste dans le domaine du rayonnement synchrotron, sera accueillie au Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives de Saclay (CEA, Paris Saclay), permettant des recherches nouvelles sur la migration de charge dans certaines biomolécules ;

 

- Léonid Mirny, chercheur américain, professeur de Sciences de la Santé, de Technologie et de Physique à l'Institut de technologie du Massachusetts, reconnu pour ses travaux sur l'organisation de l'ADN et des chromosomes. Il rejoindra l'Institut Curie (Paris Sciences Lettres) pour une recherche sur les mécanismes de l'organisation du génome afin de comprendre, entre autres, l'influence du système immunitaire dans l'apparition et l'évolution du cancer ;

 

- Hervé Moulin, chercheur franco-américain, professeur de l'Université de Glasgow mondialement reconnu pour ses travaux de recherche en économie mathématique, notamment dans les domaines du choix social et de la théorie des jeux. Son projet porte sur la prise de décision collective (notamment la démocratie directe) et allocation de ressources via des mécanismes numériques. Il sera accueilli par l'Université Paris 1 ;

 

- Joshua Weitz, chercheur américain, professeur et directeur du programme interdisciplinaire en biosciences quantitatives à l'Institut de Technologie de l'Etat de Géorgie, sera accueilli à l'Institut de Biologie de l'Ecole Normale Supérieure (Paris Sciences Lettres), permettant des recherches sur les interactions entre les microbes et les virus.