13 novembre 2018

30 nouvelles bourses de recherche régionales pour les chercheurs en numérique en 2019

La Région encourage l'emploi scientifique en finançant les travaux de doctorants sur le numérique et la digitalisation. En 2019, 30 bourses de recherche de ce type seront financées. En 2022, il y en aura 100.

Le Genopole a 20 ans. Installé à Évry (91), c'est le 1er biocluster en France entièrement dédié aux biothérapies, à la recherche en génétique, génomique, post-génomique, xénobiologie et au développement des industries de biotechnologie. À l'occasion de cet anniversaire, Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, a annoncé le 13 novembre 2018, la création d'un nouveau dispositif de doctorats professionnalisants.

De nombreuses bourses de recherche régionales versées

La Région soutient les travaux des doctorants notamment à travers les 13 Domaines d'interêt majeur (DIM) labellisés. Depuis 2016, 92 bourses de recherche sont ou ont été financées ou co-financées dans le cadre des DIM. Elle facilite également la mobilité des doctorants à l'international avec des bourses : 192 aides versées depuis 2016. Enfin 44 bourses de recherche doctorale ont été versées depuis 2016 pour soutenir des travaux dans 3 domaines ciblés : neurosciences, maladies cardiovasculaires, cancérologie pour un montant de près de 4,5 millions d'euros.

La recherche francilienne en chiffres
112 millions d'euros consacrés par la Région à la recherche en 2018 dont 20 millions d'euros pour les 13 Domaines d'interêt majeur
105.800 chercheurs, soit 40 % des effectifs nationaux et 6 % des effectifs européens
19 milliards d'euros de dépenses de R&D par an, soit 39 % des dépenses françaises
3e rang mondial en nombre de centres d'innovation (9)

Encourager les travaux sur la digitalisation et le numérique

Le nouveau dispositif de soutien à la formation par la recherche sera principalement tourné vers les thématiques de digitalisation et de numérique, dans un esprit d'interdisciplinarité. Il est en effet crucial d'augmenter les connaissances numériques : la digitalisation doit infuser dans tous les secteurs d'activité, tous impactés par la transformation numérique, par les enjeux de la robotique, de l'intelligence artificielle, du big data, des humanités numériques... Il s'agit également d'une opportunité pour les doctorants d'améliorer leurs compétences et préparer leur insertion professionnelle.

Dès 2019, la Région financera 30 nouvelles bourses de recherche doctorales, avec pour objectif d'atteindre 100 doctorants en 2022.

 

Faire rayonner la recherche française 

Pour faire de l'Île-de-France la 1re région scientifique en Europe et ainsi promouvoir l'image d'un territoire de référence, performant et engagé, la Région consacre près de 112 millions d'euros à la recherche en 2018. Elle soutient les doctorants, finance des équipements scientifiques et technologiques de pointe avec le dispositif SESAME, des lieux mixtes assurant les échanges entre chercheurs, étudiants, entreprises ou encore des évènements amplifiant la diffusion des avancées de la science

Depuis sa création, la Région a soutenu le Génopôle à hauteur de 150 millions d'euros dont plus de 10 millions d'euros en 2018 (4,6 millions d'euros en fonctionnement et 5,6 millions d'euros en investissement).