3 mai 2019

3 raisons de se rendre à la Biennale d'architecture et de paysage en famille !

Versailles-château
Crédit photo : Thomas Garnier

La 1re Biennale d’architecture et de paysage de la Région Île-de-France débute ce samedi 4 mai à Versailles, sur le thème de « la ville de demain ». L’occasion d’une sortie en famille pour découvrir des expos, des lieux rarement ouverts au public et, pour le week-end, un grand marché horticole. 

La Biennale d'architecture et de paysage (BAP) de la Région Île-de-France aura lieu, pour sa 1re édition, du 4 mai au 13 juillet dans plusieurs endroits de Versailles (78). Dès ce week-end, les raisons de s'y rendre en famille sont nombreuses.

Des lieux inédits ouverts au public

La Biennale d'architecture et de paysage est l’occasion de découvrir des lieux ouverts pour la 1re fois au grand public : 

  • La Galerie des sculptures et des moulages 
sculpture-moulage

Conçu par Jules Hardouin-Mansart, 1er architecte de Louis XIV, le lieu est composé de 3 galeries, autrefois occupées par les stalles des chevaux. Il abrite 2 collections exceptionnelles : un vaste ensemble de moulages du XVIIe au XXe siècle issus de la gypsothèque du département des Antiquités grecques, étrusques et romaines du musée du Louvre, et quelque 60 sculptures en marbre des jardins de Versailles du XVIIe siècle mises ici à l’abri. 

  • Le Pavillon des Suisses

Le bâtiment, ancien laboratoire de l’École d’horticulture, construit en 1932 par l’architecte Armand Guéritte, est longtemps resté replié sur lui-même. Désormais relié au paysage du Potager du roi, à la fois ouvert sur le jardin et les frondaisons de la pièce d’eau des Suisses, il est dédié à la culture du paysage. Exceptionnellement ouvert pendant la Biennale, la pavillon propose  une exposition mise en scène à partir des portraits de 24 domaines franciliens, auxquels s’ajoute le Potager du roi.

Un programme pour tous les âges

L’événement s’adresse à tous : marchés horticoles, créations végétales et stands conseils pour les adultes ; ateliers ludiques, créations artistiques et spectacles pour les enfants…

Un espace de restauration proposera par ailleurs à la vente des boissons mais aussi des produits transformés, majoritairement issus de la production des paysans présents sur place.

« Lumières pour enfants », des conférences adaptées aux plus jeunes

10 « petites conférences » se tiendront durant la Biennale, pour rendre l’événement accessible aux plus jeunes. Leur particularité ? Un spécialiste d’une matière ou d’un domaine adapte son discours à un public composé d’enfants, mais aussi d’adultes, et répond à toutes leurs questions, quelles qu’elles soient.

Des expos insolites pour découvrir Versailles sous un nouvel angle

La Biennale est l’occasion de découvrir des projets qui, durant 3 siècles, ont eu l'ambition de transformer l’architecture du château de Versailles, mais sans jamais aboutir. Grâce à des prêts français et étrangers, plus de 100 dessins, plans, projets plus ou moins utopiques de reconstruction globale seront exposés. Colbert (surintendant du roi en 1669), le comte d’Angiviller (directeur général des bâtiments, arts, jardins du roi en 1669), les architectes de Louis XIV, Napoléon… Tous ont imaginé des projets qui, pour des raisons politiques ou économiques, n’ont jamais vu le jour. 

« C’est Versailles tel qu’on ne l’a jamais vu et tel qu’il aurait pu être. »
Élisabeth Maisonnier, commissaire d'exposition de "Versailles, architectures rêvées"

dessin-château