13 septembre 2018

12 mesures de soutien au commerce et à l'artisanat de la région

Soutien au commerce et à l'artisanat : la Région souhaite mieux accompagner les professionnels. En septembre 2018, le Conseil régional a ainsi élaboré une nouvelle feuille de route et des mesures concrètes.

L’Île-de-France, première région française de l'artisanat
288.000 salariés, soit 24 % de l’emploi artisanal national et 6 % de l’emploi salarié régional.
Plus de 206.000 entreprises artisanales, soit 20 % des entreprises franciliennes.
50 milliars d'euros de chiffre d'affaires, dont 4,29 milliards d'euros à l’export.
 Première région française des métiers d’art et de création. Avec 8.000 entreprises, l’Île-de-France concentre 25% du secteur et dispose de l’offre de formation la plus importante et qualitative de France.

Le soutien au commerce et à l'artisanat : une nouvelle politique pour revaloriser des secteurs d'avenir

Profondément enracinés dans le territoire francilien, l'artisanat et le commerce constituent un véritable poumon économique : ils totalisent 6 % de l'emploi salarié régional. Le soutien au commerce et à l'artisanat est donc essentiel. D'autant plus important que les métiers de l'artisanat et du commerce peinent à attirer les jeunes. Conséquences : le bâtiment, les métiers de bouche ou la production industrielle rencontrent des difficultés à recruter et plus de 60 % des entreprises artisanales n'ont pas trouvé de repreneur en 2018.

« Nous sommes convaincus que l'artisanat est une des filières d'avenir. Nous avons donc décidé de nous doter d'une véritable stratégie régionale en la matière », a expliqué Valérie Pécresse, la présidente de la Région Île-de-France, le 13 septembre 2018 lors de la présentation de la présentation de cette nouvelle stratégie, qui a été adoptée par les élus régionaux le 20 septembre (télécharger l'ordre du jour de cette séance).

S'inscrire dans la continuité de la stratégie régionale #Leader

La stratégie régionale est articulée autour de 6 axes et s'appuie sur 12 propositions/mesures concrètes qui vont être mises en œuvre ou développées. Ces propositions avaient été discutées et présentées aux différents partenaires du secteur lors des Assises régionales de l’artisanat et du commerce organisées le 26 juin dernier. Plus largement, cette feuille de route s'inscrit dans le cadre de la stratégie régionale #Leader pour la croissance, l'emploi et l'innovation, adoptée dès 2016 dans la continuité du « Small business act », voté en mars 2017, pour faciliter l'accès des TPE aux marchés publics régionaux.

Les 6 objectifs du soutien au commerce et à l'artisanat

1. Favoriser l’orientation vers les métiers de l’artisanat et du commerce de proximité et renforcer leur attractivité.
2. Favoriser la création, le financement et le développement des entreprises artisanales.
3. Dynamiser l’artisanat et le commerce de proximité dans les tissus urbains, périurbains et ruraux.
4. Accompagner la transformation numérique et accélérer l’innovation.
5. Soutenir la filière des métiers d’art et de la création pour l’attractivité et le rayonnement international de l’Île-de-France.
6. Favoriser la transition écologique des artisans et les accompagner vers l'économie circulaire.

12 mesures

12 nouvelles pour l'artisanat et le commerce de proximité