@iledefrance

La première ligne de bus 100% électrique en @iledefrance a été lancée aujourd'hui ! t.co/9PnBK70MEO t.co/qeF6l3bK3W
Musée passager : de Bondy à Boulogne en images t.co/e0wwXOjm1A t.co/JOXbdAbwcZ
Le tramway T6 voit le bout du tunnel, toutes les infos : t.co/6PxtXJNGs9 t.co/zTxbo55wmR

Envoyer un tweet

Salon de l’agriculture : Valérie Pécresse augmente fortement le budget d’investissement pour l’agriculture et l'agroalimentaire

En visite ce 27 février au Salon de l’agriculture, la présidente du Conseil régional d’Île-de-France souhaite offrir plus de moyens aux acteurs franciliens de l’agriculture et de l’agroalimentaire.

Sur fond de crise agricole, Valérie Pécresse s’est rendue à l’ouverture du Salon international de l’agriculture qui se déroule jusqu’au 6 mars Porte de Versailles à Paris. La présidente du Conseil régional entend rappeler que, avec la moitié de son territoire recouvert de terres agricoles, l’Île-de-France est « loin de la caricature urbaine » que l’on s’en fait habituellement. Preuve de l’importance qu’elle accorde aux territoires ruraux d’Ile-de-France, elle a créé une vice-présidence de l’exécutif régional chargée de la ruralité et de l’agriculture.

Renforcer l’investissement

Valérie Pécresse a annoncé vouloir doubler l’aide à l’aménagement des territoires ruraux pour qu’elle atteigne 12 millions d’euros en 2016. Sa volonté est de porter « une nouvelle politique agricole régionale, refondée et ambitieuse », qui passe par une augmentation de « 73% du budget d’investissement pour l’agriculture et l’agroalimentaire ». Des financements destinés entre autres à « porter haut le “made en Île-de-France” » et à favoriser l’innovation (1 million d’euros y sera dédié) et « un vrai projet régional de l’alimentation qui valorise la proximité et permet aux habitants de se réapproprier les produits de leur territoire de vie ».

Déblocage des aides

Valérie Pécresse a également annoncé le déblocage des dispositifs d'aide aux exploitants agricoles PRIMVAIR et DIVAIR, soit 150 dossiers d'investissement engagés pour un total de 3 millions d'euros de subventions, dont 1 million d'euros d'aides régionales. Pour les dossiers prêts à payer, la présidente a également obtenu de l'Agence de paiement qu'un versement des aides sera possible d'ici 15 jours.

Valoriser le patrimoine forestier

Autre richesse dont la présidente de l’exécutif francilien souhaite tirer profit : la forêt. « Les massifs sont d’inestimables gisements de valeur et d’emplois sous-exploités, explique-t-elle, dont la précédente mandature s’est totalement désintéressée. Preuve de la réalité de ce projet pour le développement de la filière et la réduction de notre empreinte carbone, j’ai prévu de doter la forêt de 1 million d’euros dans le budget de 2016. »

Faciliter le renouvellement des générations

Valérie Pécresse a signé une charte avec le président national des Jeunes agriculteurs afin d’ « investir dans la relève et d’accompagner le renouvellement des générations ». Le but ? Aider « les jeunes qui ont foi dans l’avenir de notre région agricole et qui s’engagent sur des exploitations viables pour un vrai projet de vie ».

Faire rayonner la gastronomie francilienne

Valérie Pécresse a également défendu un projet régional de l'alimentation qui porte haut le « made in Île-de-France », qui valorise la proximité et permet aux habitants partout dans la région de se réapproprier les produits de leur territoire de vie, faisant le pari de la qualité, de l'identité, de la valeur ajoutée et de l'excellence. Elle a ainsi annoncé sa décision de faire entrer la Région Île-de-France au GIP (groupement d'intérêt public) de la Cité de la gastronomie avec deux représentants pour promouvoir et développer l'économie de l'agroalimentaire régionale, mais aussi l'emploi, la formation professionnelle et le rayonnement de ce secteur.

 

À télécharger : le discours de Valérie Pécresse à l'occasion de l'inauguration du stand Île-de-France du Salon international de l’agriculture 2016 : discours_vpecresse.pdf

Tags

Photos : © Hugues Marie Duclos