Vivre ensemble

Les Franciliens au cœur de l'action régionale : solidarité entre générations, accompagnement du handicap, et accès aux droits fondamentaux sont les trois axes de la politique menée par la Région pour réduire les inégalités en Île-de-France.

Santé et prévention

Prévention, accès aux soins et lutte contre la désertification médicale sont les trois priorités de cette nouvelle politique fixée pour les quatre années à venir (2013-2017).

La Région soutient les services d’urgence, les maisons médicales de garde ainsi que les centres de santé et les maisons de santé pluridisciplinaires. Elle aide également les unités de soins de longue durée.

La Région est investie dans la prévention des comportements à risques, menée, entre autres, par le Crips (centre régional d’information-prévention sur le sida) sur deux volets : la lutte contre le sida, et la lutte contre les addictions (drogues, tabac, alcool et autres). Elle soutient les investissements des centres spécialisés de soins aux toxicomanes, des centres d’accueil et d’accompagnement à la réduction des risques pour usagers de drogues.  

La Région accompagne aussi les centres de planification et de contraception, et soutient le Planning Familial, notamment en finançant la campagne d’information « Sexualité, contraception, avortement : un droit, mon choix, notre liberté ». Dernière mesure en date : la création du Pass contraception, mis à disposition des jeunes de niveau seconde dans leur établissement, sous la forme d'un chéquier de coupons (consultation, prise de sang, analyses médicales, délivrance de tous contraceptifs pour trois mois).

En juin 2010, la Région a voté l’aide à l’acquisition d’une mutuelle pour les étudiants.

Soutien aux plus fragiles

La Région agit pour maintenir l’autonomie des personnes âgées (adaptation des logements, aides aux établissements) et développer le nombre de places en crèche pour les petits.

Emploi, équipement et appareillage, établissements d’accueil à destination des personnes en situation de handicap sont soutenus par la Région. Cette dernière finance également les véhicules adaptés des services départementaux PAM, pour permettre les déplacements de porte à porte et à prix réduit dans l'ensemble de l'Île-de-France. Elle participe par ailleurs au schéma directeur de l’accessibilité pour améliorer l’accès des réseaux de transport en commun à tous.

La Région consacre chaque année près de 15 millions d'euros à l’hébergement d’urgence des personnes en situation de grande précarité (aide à l’acquisition, aux  travaux et à l’équipement des centres d’hébergements d’urgence et de réinsertion sociale, résidences sociales…). Elle met aussi chaque année 50 logements sociaux à la disposition de femmes victimes de violence.

La Mission d’information sur la pauvreté et l’exclusion sociale (Mipes) associe acteurs institutionnels et associatifs pour construire une réflexion commune sur l’exclusion sociale.

Contre les discriminations

L’objectif est d’agir dans tous les domaines d’intervention de la Région : transports, logement, culture, sport, loisirs, tourisme, technologies de l'information et de la communication (TIC), formation professionnelle, lycées, apprentissage, emploi… Pour qu’aucun Francilien ne soit oublié des politiques publiques.

La Région s'engage de façon volontaire en faveur de l’égalité femmes-hommes : aide à la création d’entreprise, accès des jeunes filles à toutes les carrières… Elle y a consacré près de 5,8 millions d'euros en 2011.

Pour valoriser les ressources des quartiers, le dispositif « Développement et animation sociale des quartiers », en partenariat avec les communes, s’articule autour de trois axes : réussite scolaire, aide à la parentalité et soutien aux familles ; sport, culture, solidarité et convivialité ; formation professionnelle, développement économique et insertion par l’économie.

 

Au centre municipal de santé d'Aubervilliers (93)

Médecine générale, radiologie, dentaire, kinesitherapie... Le centre regroupe l'ensemble des corps médicaux. 

A la crèche collective Libellule et Papillon à Paris (20e)

En 2012, la Région a financé 34 structures de garde collective pour jeunes enfants.

Organisme associé

L’Observatoire régional de santé est un organisme d’études qui a comme principale mission l’aide à la décision dans le domaine sanitaire, social et médico-social.

Organisme associé

Le centre Hubertine-Auclert est un espace d'information et d'expertise dont l’objectif est de promouvoir une culture de l'égalité entre femmes et hommes.